Flash

BAN2

 

L’on tend tout droit et surement vers une zone de turbulence qui va secouer davantage le mandat finissant de Félix Tshisekedi à la tête de la RDC. Un bloc dur se forme peu à peu  entre les ténors de l’Opposition.  Après le Bloc patriotique, ce nouveau bloc présage d’une unité d’actions au sein de l’opposition congolaise, en vue d’intensifier la pression sur les dirigeants actuels qui ont déçu, au passage,  des millions des congolais disséminés dans le monde entier. Nombreux ont changé d’avis. Ils n’ont pas pu supporter ce grand écart entre les promesses et les réalités. Où serait-il parti, ‘‘le peuple d’abord’’ ? Aux dernières nouvelles, le même peuple pleure, galère et souffre pour joindre les deux bouts du mois.

Ainsi, va-t-on vers l’unité de l’opposition politique ? La question mérite d’être posée après le tête-à-tête de ce mercredi entre Augustin Matata Ponyo, Président National de LGD et Martin Fayulu Madidi de Lamuka. Pendant plus de deux heures, les deux personnalités, opposants du régime Tshisekedi ont passé au peigne fin toute la situation politique et sécuritaire du pays. Pendant près de 2 heures d’échanges, les deux personnalités ont fait le tour d’horizon des questions liées au bloc de l’opposition en RDC. Qui laissera la place à l’autre ? D’ores et déjà, dans les ruelles de Kinshasa, le PPRD de Joseph Kabila à travers son Secrétaire Permanent Emmanuel Ramazani Shadary se prépare pour reconquérir le pouvoir.

Encore qu’elle était prévisible. Cette bataille s’avère rude, le vainqueur devra apaiser le cœur des congolais. Il n’y a aucun doute, l’épreuve électorale annoncée pour décembre 2023, promet d’être bouillante, étincelante et permettra, finalement, à résoudre une fois pour toute, la problématique de légitimité des institutions. L’incertitude a longtemps cédé  la place à la certitude. Que faire ? Denis Kadima Kazadi, qui vient de gagner le pari de l’élection de Gouverneurs et Vice-gouverneurs à la tête de la CENI,  se montre de plus en plus rassurant à ce sujet. Connaissant sa mission à la tête de cet organe d’appui à la démocratie, il va certainement se donner à fond  tentant sans aucun doute, d’organiser des meilleures élections possibles pour marquer son histoire à la tête de cet organe qui suscite mépris et suspicions. L’avenir réserve beaucoup de suspenses. Le bloc se forme, la Fatshi sphère observe dans beaucoup de commentaires.

La Pros.

Pin It

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout