Flash

BAN2

 

«On ne vend pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué », dit-on.  A la manière dont le scrutin se présente, les candidats que l’on présente comme les gagnants avant l’heure, risquent de mordre la poussière. L’attente aura été longue. L’heure de vérité est arrivée. La tenue du scrutin électoral des gouverneurs et vice-gouverneurs aura lieu ce vendredi 6 mai 2022. Au niveau des provinces concernées, c’est chaud bouillant à l’issue de la campagne électorale déjà lancée. Le suspense est à son comble.  Au Kongo Central, les candidats ont présenté à tour de rôle leur programme devant les députés provinciaux. Ces derniers doivent élire celui qui doit, à priori, avoir un profil d’Homme d’Etat. Cela devra être le cas pour toutes les candidatures dans des différentes provinces concernées. Pour une fois, les électeurs sont appelés à privilégier l’intérêt supérieur des provinces notamment, en ne cédant pas à la tentation des billets verts en échange de voix. Le patriotisme doit primer dans leurs chefs et le sens de service rendu à l’Etat. Les provinces ont besoin des hommes capables de travailler pour leurs développements afin de les sortir de l’enclavement, du manque des routes des  dessertes agricoles, de la pénurie en eau potable, de l’absence des établissements sanitaires, du manque de l’énergie électrique, bref du sous-développement auquel les entités font face depuis plusieurs décennies. Cependant, ces élections des gouverneurs se présentent décidément comme un  véritable test pour l’Union Sacrée de la Nation (USN).

La bataille sera rude. Les pro-Tshisekedi auront en face d’eux des fidèles de Joseph Kabila animés, eux aussi, de mêmes intentions. Finalement, dans cette lutte vers la gestion de la respublica, seul un esprit patriotique devrait animer les différentes parties concernées. Dans le contexte actuel, les erreurs du passé doivent être mises en examen afin qu’elles ne se répètent plus. Aux futurs gouverneurs qui seront élus, seul travailler pour le  bénéfice du peuple sera le défi à relever pour redresser la nation.  En attendant, le suspense demeure.

La Pros.       

Pin It

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout