Flash

BAN2

 

 L’artiste-chercheur, Jaz Freddy de Mancheter

L’artiste musicien –chanteur Jaz Freddy  Royal est un héros dans l'ombre qui n'a besoin que d'une reconnaissance nationale de son Congo natal pour l’ensemble de son fabuleux travail réalisé à travers sa chanson «Balisage du Fleuve Congo». Car, ses pensées nobles et engagées pour démontrer le rôle du majestueux Fleuve Congo dans le développement socio-économique de la RDC ont non seulement interpellé l'opinion internationale, mais aussi et surtout les autorités congolaises qui ont compris l'intérêt de baliser ce boulevard naturel.

C’est grâce à la pertinence du message contenu dans son œuvre  que le Président de la République, Félix Tshisekedi, a soutenu l’option de doter la Régie des Voies Maritimes de deux bateaux baliseurs pour effectuer les travaux de balisage du Fleuve Congo afin de faciliter le trafic fluvial entre Kinshasa et l’intérieur du pays.
Cette initiative revêt une importance majeure dont l'impact sur les plans économique, environnemental et social va permettre le désenclavement du Congo profond et lutter contre l'exode rural.
Dommage que le nom de l'auteur de la chanson «Balisage du Fleuve Congo » soit totalement ignoré par les autorités congolaises dans ce gigantesque projet dont il est le véritable instigateur et promoteur. Alors que son œuvre musicale a non seulement posé un problème très capital, mais a aussi et surtout contribué à une prise de décision jusqu'au résultat escompté. Donc, elle a poussé à une solution idoine qui a permis à la nation de comprendre le rôle de ce patrimoine hydraulique et énergétique de la RDC face aux enjeux mondiaux.

Pour nombreux fanatiques de l’artiste, ce manque de reconnaissance constitue une escroquerie pire et simple à l’égard de ce jeune congolais résidant à Manchester en Grande-Bretagne. En matière de propriété intellectuelle, ils déplorent une sorte d’ingratitude de la part des hommes au cerveau de moineau qui s'approprient frauduleusement d’une œuvre pour en faire de millions de dollars américains sans la moindre reconnaissance du droit d'auteur et d'inspiration.

«Nous demandons réparation immédiate au sommet de l'Etat afin que justice soit rendue et que le jeune artiste Jaz Freddy Royal soit compensé », rétorquent des fans sur les réseaux sociaux.
En attendant que les autorités politico-administratives se ressaisissent en terme de reconnaissante, il est impérieux que la presse congolaise, à travers les journalistes-chroniqueurs de musique, pense aussi au noble travail de Jaz Freddy Royal dont l’originalité dans sa création a beaucoup inspiré le Président de la République pour le développement durable de notre pays.

L’idéal serait de lui décerner même un trophée à titre de mérite artistique en guise de récompense pour sa chanson engagée.
Donc, chapeau bas à Jaz Freddy Royal qui s’est aujourd'hui distingué avec sa très belle chanson qui interpelle le pays sur l'importance de sauver le Fleuve Congo, notre patrimoine légendaire. Artistiquement, il a usé de son talent d'artiste pour sortir ce chef œuvre qui sort de l'ordinaire.

Après de nombreuses années de recherche sur l'importance du Fleuve Congo en tant qu’autoroute catalyseur du développement national, cet artiste de la diaspora a choisi d’éveiller la conscience congolaise par sa composition engagée. Loin de la musique d'amour ou de la mélancolie musicale habituelle chez nombreux de nos artistes, la chanson «Balisage du fleuve Congo» est une démarche intellectuelle et académique qui vient de produire des preuves. Donc, l’œuvre mérite une récompense de taille.
Qui dit mieux ?
Jordache Diala

 

Pin It

Statistiques

18601180
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
7639
14809
59289
18420022
336237
491245
18601180

Your IP: 2a03:2880:27ff:11::face:b00c
2021-09-22 11:20

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg