Flash

BAN2

 

A l’occasion de la journée nationale de l’enseignement, célébrée le 30 avril de chaque année, Mme Lydie Okosa Bobunda a réuni, dans un cadre purement artistique et technique, plusieurs étudiants de l’école de modélisme pour échanger sur les différentes déficiences qu’ils manifestent pendant les processus de leurs formations à l’université.

A cœur ouvert, cette rencontre s’est déroulée le 30 avril 2021, dans l’enceinte de l’atelier Lok Style, sur 9ème  Rue dans la commune de Limete/Industriel, à Kinshasa.

Styliste-modéliste et directrice artistique et technique de la marque Lok Style, Lydie Okosa a souligné que sa motivation est basée sur l’idée de renforcer le niveau des élèves dans l’assimilation et la compréhension des cours.

Evidemment, il est aussi important de créer un bon climat d’attente entre les enseignants et les étudiants durant le cursus de formation.

«Nous avons constaté que beaucoup parmi les étudiants ont toujours quelques lacunes sur les plans technique et pratique après leur parcours académique. Alors, l’idée m’est venue d’organiser cette rencontre qui se veut être un moyen par lequel nous allons échanger afin d’élaguer certaines lacunes. A travers ce cadre, nous essayerons de trouver des solutions afin d’avoir un résultat efficace  sur les plans technique et artistique. Car, après l’université, nous voulons que ces jeunes soient à mesure de défendre ce qu’ils ont appris dans leur vie active», a déclaré la patronne de la marque Lok Style.    

En sa qualité de créatrice de la mode et formatrice en modélisme, elle s’est mise à l’écoute des participants qui ont soumis leurs préoccupations. Au-delà des questions sur l’art vestimentaire, les étudiants et étudiantes ont évoqué leurs difficultés notamment, sur la langue d'apprentissage des formations qui se donnent en français. Alors que tous ne maitrisent pas la langue de Voltaire. 

Pour sa part, Mme Lydie Okosa leur a répondu avec grande satisfaction. Elle a exhorté ces jeunes de prendre conscience de leur avenir après l'université. Relever le niveau et se documenter en faisant des recherches sur Internet pour renforcer leur capacité personnelle. «N’utilisez pas seulement les réseaux sociaux pour regarder et partager des photos ou vidéo banales qui ne vous apportent pas grand-chose. Ayez l’habitude de consulter Internet pour des fins utiles : Lire et faire des recherches sur votre domaine et autres secteurs du développement. Aujourd’hui, l’industrie de la mode a évolué dans le monde sur le plan artistique et économique. Il faut que vous soyez aussi à la page en terme de créations et de designs», lance la Directrice artistique de Lok Style.   

Mme Okosa les a invités surtout d'avoir toujours des ambitions et des rêves pendant qu'ils sont à l'université.

Par ailleurs, elle a appelé ses collègues enseignants à utiliser la meilleure méthode pédagogique qui exige aussi de se mettre au niveau des étudiants lorsqu'ils dispensent les cours afin de leur faciliter la compréhension.

Cette initiative de la patronne de Lok Style a été vivement  saluée par les étudiants.  «Nous sommes très contents d'être conviés à cette rencontre qui nous a permis d'apprendre et découvrir beaucoup de choses par rapport à notre métier de technicien de la mode. Cela m'a permis d'élaguer certaines lacunes que j'avais. Nous souhaitons que ce genre d'initiative ne soit pas la dernière fois. Vraiment merci à Mme Lydie», a conclu une étudiante de 21 ans de l’ISAM.

Par ailleurs, Mme Lydie Okosa envisage de mettre en place un projet nommé ‘‘Lok School’’ qui est une plateforme de partage et réflexion sur l’évolution et le développement de la mode, les droits et l’autonomisation de la femme pour s'épanouissement de la femme  et de la jeunesse fille dans la société. L’idéal de ce projet est d'enchemiser ensemble et écouter les préoccupations des étudiants afin d’y apporter des solutions idoines. D'où, il est important de soutenir Mme Lydia Okosa dans cette vision pour pérenniser ce cadre dont la prochaine phase sera purement pratique.

Cependant, il faut un soutien des partenaires et bailleurs de fonds pour assurer un meilleur encadrement aux futurs cadres de la société.

Jordache Diala

Pin It

Statistiques

18650648
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
5892
16417
108757
18420022
385705
491245
18650648

Your IP: 66.249.66.75
2021-09-25 08:43

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg