Flash

BAN2

 

Créée en 2011 par l’Ordonnance présidentielle, la Société Congolaise des Droits d’Auteur et Droits Voisins (SOCODA COOP-CA) refait surface avec une nouvelle dynamique imposée par le Président du Conseil d’Administration, Jossart Nyoka Longo qui travaille en connivence solide avec son Directeur Général, Michel AGU. Toujours combattu mais jamais abattu, ce duo est déterminé pour engager des réformes qui vont apporter une nouvelle impulsion et croissance à l’entreprise.


Cette vision a été dévoilée le week-end dernier au siège national de cette société par le Directeur Général, à l’occasion de la Journée Internationale du Travail. Cette manifestation a été marquée par une joie immense de l’ensemble du personnel qui a salué l’initiative.
En dix ans d’existence, c’est pour la première fois que les travailleurs de la SOCODA célèbrent avec faste la fête du travail.
Trois discours importants ont donné la pertinence à cette célébration doublée de la clôture du mois de mars dédié à la lutte pour les droits de la femme.

Dans son speech, Michel AGU a souligné l’importance de la journée internationale du Travail qui ne doit pas être que festive, mais surtout une occasion de réfléchir et de mettre en cause la situation de l'entreprise. Toutefois, il a félicité tout le personnel pour les efforts consentis afin de maintenir le cap malgré certaines difficultés.
10 ans après : Où va-t-on et où en sommes-nous ?
Cette question a permis au DG de la SOCODA de brosser un bilan à mi-parcours de l’entreprise qui a enregistré certains progrès par rapport aux années antérieures.

Agu

En tant que gestionnaire au quotidien, il a invité les agents et cadres à se mettre davantage au travail afin de maximiser encore les recettes.
«Je pense que nous avons un engagement de développer notre société. On doit bosser avec conscience et assiduité afin de faire de la SOCODA, une entreprise digne pour l'intérêt des ayants-droits et de tous», dixit le DG AGU Michel.
Pour lui, la SOCODA est une société légalisée, respectueuse et réglementaire quand à la question d'emploi.
S’agissant de la question du genre, la société réserve une place de choix à la femme qui a été toujours au centre de sa vision. «La SOCODA n'est pas un cadre de l'aliénation pour les femmes. Car, elles ont une place de choix et sécurisées. Il a été démontré même que nombreuses parmi elles sont plus performantes sur terrain», a-t-il souligné.
En marge de cette fête du travail, deux cadres-retraités ont été honorés à leur juste valeur par la haute hiérarchie de l’entreprise ainsi que leurs collègues. Il s’agit du Directeur Zinga et IG Constant Katshaya.

A cet effet, le PCA Nyoka Longo leur a offert le cadeau d’un congélateur à chacun pour les bons et loyaux services rendus à la société. Tandis que le Directeur Général a procédé à la remise du certificat de fin de service aux deux vaillants retraités. «Je remercie les autorités de la Socoda et exhorte les agents à l'assiduité pour bénéficier des honneurs que nous avons bénéficié à ce jour», a déclaré un des récipiendaires.
Faire une carrière assurée à la SOCODA est possible, mais il faut prouver sa compétence et surtout faire preuve de patience. Car, tout travailleur mérite un bon traitement sans discrimination.
«Nous comptons sur vous agents de la Socoda. Eviter d'être instrumentaliser inutilement. La volonté du Conseil d'administration est d'établir l'ordre pour assurer un meilleur fonctionnement en faveur de tous», a renchéri le Directeur Général.

Nyoka Longo vise loin
Par sa nature moins bavard mais très charismatique comme toujours, le Président Nyoka Longo a salué la bravoure des personnels féminins de la société. « Nous remercions et célébrons les mamans de la SOCODA qui s'adonnent pour l’expansion de cette entreprise. C’est très encourageant de voir de l'Excellence par rapport aux hommes. Je souhaiterai que les femmes soient parmi les administrateurs dans les prochains jours. Faites nous confiance», a-t-il soutenu.

Pour y parvenir, le conseil d’administration et la direction générale de la société comptent surtout sur la technicité et le savoir-faire de tous les travailleurs, en général, et en particulier, les femmes employées de la société. «Nous travaillons dur déjà pour que la SOCODA réponde réellement aux normes de la loi. Bientôt, nous aurons une délégation syndicale», a annoncé le PCA de la SOCODA.
Il faut noter qu’une ambiance bon enfant a sanctionné cette fête du Travail avec les cadres et agents de la SOCODA qui se sont retrouvés à l’espace ‘‘Muguyla-Guyla’’ dans la commune de Kasa-Vubu pour partager à boire et à manger.

Jordache Diala

Pin It

Statistiques

18650803
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
6047
16417
108912
18420022
385860
491245
18650803

Your IP: 66.249.66.76
2021-09-25 08:58

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg