Flash

BAN2

 

Mois de la femme

Ndalamumba : Apolline  Musengeshi étale les valeurs des  femmes songye

 

*Les femmes  songye ont bénéficié d’une panoplie de connaissances sur la tradition et les mœurs, le  samedi 28 mars dernier à travers une conférence organisée à Top Mikondo, vers Kingasani ya Suka,  sous l’initiative de Madame Mushengeshi, la Présidente des Ndalamumba.  Plusieurs femmes de Kabinda étaient présentes à ces assises pour prêter une oreille attentive  à leur sœur venue les rencontrer et à Monsieur Marcel  Innocent Kingua Muana, Anthropologue et Historien, invité pour la circonstance à   décortiquer les grandes lignes de  l’histoire songye.

Pour sa part, Mme Apolline Musengeshi Musau  a rendu hommages à deux femmes songye  décédées  notamment,  Jacquie Nkute Kibambe  et Tshikudi Solange   et a, par la même occasion, donné le sens des  Ndalamumba avant de lancer un appel aux ressortissants de Kabinda, Lubao, Tshofa et de  partout, dans La Lomami, en vue de  reconnaître leur origine et de se mettre au travail du développement.

A l’en croire, Ndalamumba est une association qui a été créée,  il y a plus  de quinze ans en République Démocratique du Congo. Elle   regorge plusieurs femmes de valeur. « Les songye doivent comprendre, revenir à leur coutume. La Ndalamumba est une femme de poigne qui peut les aider dans plusieurs des leurs problèmes. Quand elles ne veulent pas revenir à la coutume, elles ne veulent pas s’assumer comme des songye, je leur dis qu’elles auront toujours des problèmes », a insisté Apolline Musengeshi Musau.

Animé par le souci d’éveiller la conscience des  originaires de Kabinda, Marcel  Innocent Kingua Muana, historien et Anthropologue,  a relaté l’histoire des basongye en s’appuyant sur les faits relevés par les hommes des sciences.

Dans cet élan, il  a rappelé à son auditoire les valeurs Songye, en s’appuyant sur Cheik Anta Diop. 

Dans sa  grande conférence tenue à Kinshasa en 1983, explique Marcel  Innocent Kingua, l’Anthropologue Sénégalais Cheik Anta diop avait  déclaré qu’après avoir fouillé dans l’antiquité et dans la nuit des temps, ses recherches avaient abouti à un résultat selon lequel les arrière-petits fils du  système de pyramide d’Egypte se trouvent dans le territoire de Kabinda,  dans l’actuelle Province de La Lomami.

Gloire Mfemfere

Pin It

Statistiques

14999404
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
23780
23554
69393
14765126
306522
764873
14999404

Your IP: 66.249.66.92
2021-04-13 22:26

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg