Flash

BAN2

 

Plamedie Buita Ntinu, présidente de la structure « Elenge Muasi Telema », a organisé une conférence sur le  thème : ‘’leadership Féminin : outil d’investissement pour une société durable’’, samedi 22 octobre 2022, dans la commune de Limete, précisément au centre Médiaspaul. Plusieurs intervenantes étaient programmées à l’ordre du jour pour conscientiser les jeunes filles sur ce qu’elles sont censées faire pour leur propre épanouissement. Il s’agit de Madame Divine Ndengo et Naomie Moke, activiste des droits de la Jeune fille et de l’enfant, qui ont animé cette rencontre.

Au seuil de l’activité, Plamedie  Buita a rappelé aux jeunes filles leur rôle, celui de contribuer au développement du pays. C’est ainsi qu’elle a exhorté les jeunes filles présentes à l’esprit d’initiative et à l’inventivité. ’’Nous avons compris que la jeune fille congolaise ne se donne pas vraiment au fond en ce qui concerne le leadership féminin. C’est rare aujourd’hui de voir une jeune fille être modèle pour les autres. C’est là que nous trouvons dans le milieu estudiantin que certaines n’arrivent pas à prendre parole devant les gens. Certaines personnes pensent que le leadership féminin, c’est être créatrice de grands projets, avoir une entreprise grande… Mais, aujourd’hui, lorsque nous parlons de leadership féminin, on voit une personne qui est considérée comme un modèle. En République Démocratique du Congo, nous avons 52 pourcents des femmes. Donc, il est important d’investir dans la vie de cette jeune fille’’, a-t-elle fait comprendre.

Pour sa part, Naomie Moke  a parlé de « quelques facteurs clés dans le leadership féminin ». Il s’agit de l’être humain, l’influence et l’exercice du pouvoir et l’atteinte des objectifs». ‘’Un bon leader est celui qui a une vision claire. Il faut être convaincu soi-même et avoir un but, nous devons prendre l’exemple des partis politiques. Quand un leader leur parle de la vision de son parti, tout le monde va le suivre. Le but de leadership féminin est de porter une touche particulière dans la vie de la jeune fille. Nous devons aussi prendre l’exemple de la première Dame de ce pays qui est la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi. Elle a porté une vision claire, celle de créer sa fondation, en termes de l’amélioration du social du peuple congolais,  et celle des bourses Excellentia. Prenons l’exemple le plus récent avec la délégation des finalistes de cette année, il y a eu plus des 85 pourcents. Le but de la première Dame c’est de motiver les élèves à l’excellence. C’est pourquoi, nous disons qu’un bon leader est celui qui motive’’, a indiqué, pour sa part, Divine Ndengo.   

La présidente de la structure ‘’Elenge Mwasi telema’’, Plamedie Buita Ntinu,  a ajouté à la fin que l’activité organisée à l’intention des jeunes filles dont l’âge varie entre 15 à 25 ans, consiste également à combattre les antivaleurs qui guettent la société congolaise et de promouvoir l’entreprenariat féminin au regard des objectifs de sa structure, créée le 3 mai 2022, avec comme mission principale de lutter pour l’autonomisation des jeunes filles à travers des formations dans différents domaines.

Grâce Daro

Pin It

Statistiques

26459374
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
7340
18804
82725
26188710
174194
690642
26459374

Your IP: 44.197.198.214
2022-12-07 08:56

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg