Flash

BAN2

 

En sit-in le jeudi 12 août, les syndicalistes, agents et fonctionnaires de l’Etat et paraétatique du ministère des médias, ont  manifesté pour la troisième fois devant le cabinet du ministre en dénonçant le détournement des primes de rétrocession et des frais de fonctionnement à charge du Secrétaire général a.i André Mutombo Pamba, en exigeant dans la foulée sa démission immédiate. Ils menacent d’aller en grève.

C’est pour la troisième fois que ces agents viennent pour manifester devant le cabinet du Ministre des Medias et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, pour lui rappeler sa promesse, celle de réagir en leur faveur dans une affaire qui fait presque trois mois sans suite.

Après avoir observé une trêve de  plusieurs jours, les agents de ce ministère ne jurent que par le départ immédiat du SG André Mutombo et menacent d’aller en grève dès ce lundi si et seulement ce dernier n’est pas remplacé.

«C’est un vieux dossier, ça fait trois mois que les agents du ministère de la communication et médias ont été surpris du détournement de leur prime de rétrocession par le Secrétaire Général, André Mutombo. Voilà pourquoi, nous réclamons le départ de celui-ci conformément à l’article 41 de loi portant fonctionnement des agents publics de l’Etat. Nous reprochons à ce dernier le détournement des primes de rétrocession des agents, menace de mort à l’égard des agents, refus d’affecter les agents en provinces et l’intégration des agents fictifs détenant même des numéros matricules et nous allons partir en grève, si le ministre ne trouve pas une solution pour nous », a fait savoir le président de l’intersyndical, Déky Mutoka.

Rappelons que Patrick Muyaya avait reçu il y a de cela un mois environ, dans son cabinet de travail respectivement, le Secrétaire Général décrié et la délégation syndicale ainsi que tous les directeurs de ce Ministère. Il était question dans cette rencontre de confronter les deux parties en conflit pour trouver un terrain d’entente sur ce dossier. Après établissement des Procès-verbaux relevant des explications des uns et des autres, Patrick Muyaya avait pris l’affaire en délibérée et avait promis aux deux camps de réagir dans les deux jours qui suivaient.

Albert Yemba

Pin It

Statistiques

18523903
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
13827
16314
103881
18323016
258960
491245
18523903

Your IP: 52.87.218.116
2021-09-17 20:13

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg