Flash

BAN2

 

Lors de sa deuxième visite le 28 février dernier, à l’hôpital du Cinquantenaire, pour suivre l'évolution de l’état de santé des victimes de l’incendie d’une baleinière qui s’est déclenché dimanche dernier à Maluku, le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a annoncé la volonté du gouvernement central de prendre en charge le traitement de toutes les victimes. Visitant chacune des personnes brûlées, le gouverneur a reçu les explications du personnel soignant ainsi que du médecin directeur de  l’hôpital dans l’objectif d’être rassuré des efforts fournis pour la prise en charge des victimes.

En effet, le  président de la République Félix Tshisekedi, a instruit le gouvernement de la République pour la prise en charge médicale des victimes de l’incendie de ce paquebot lacustre transportant des produits inflammables. D’après Gentiny Ngobila, la situation des victimes préoccupe au plus haut point le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi ainsi que le Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde.

«Nous avons fait part au chef de l'Etat ainsi qu'au Premier ministre. Et le président de la République a décidé que tous les soins soient pris en charge par le gouvernement de la République. Donc, c'est ce qui sera fait. Celui qui est décédé, nous allons nous organiser avec la famille pour voir comment est-ce que nous allons l'enterrer en toute dignité», a déclaré le chef de l'exécutif provincial de Kinshasa.

A cette occasion, le patron de la ville a tenu à fixer l’opinion sur les circonstances de l’incendie. Il renseigne qu’il s’agit d’un appel téléphonique qui a causé l’explosion des fûts d’essence transportés par la baleinière. Selon lui, tout est parti d’un coup de fil du gérant du bateau. «Lorsqu’il a décroché son appel, les ondes téléphoniques sont entrées en contact avec les produits inflammables et ont déclenché le feu», a fait savoir la cellule de communication de l’Hôtel de ville, citant le gouverneur Ngobila.

Contrairement aux rumeurs, l’autorité urbaine a indiqué que le bilan de cet incendie fait état de huit blessés graves dont deux bébés sous observation et un adulte qui a perdu la vie la nuit. Les enquêtes, qui se poursuivent, permettront d’établir le bilan définitif qui sera communiqué à l’opinion.

«Le bilan fait état de huit personnes brûlées, qui sont dans un état assez critique. Sur le huit, il y en a une qui a perdu la vie en cours de route. Il nous reste sept qui sont hospitalisés en soins intensifs. En dehors de ces sept, il y a deux bébés qui étaient eux noyés mais on les a sauvés. On peut dire qu'ils se sont tirés d'affaire et sont hors du danger. Par contre, les sept autres sont dans un état assez critique...», a-t-il précisé.

Par ailleurs, Gentiny Ngobila Mbaka, a profité de sa visite aux victimes pour encourager leurs familles.

Gilbert Mulumba

Pin It

Statistiques

22105825
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1126
18468
80287
21931225
271865
440043
22105825

Your IP: 185.191.171.15
2022-05-19 01:22

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg