La voix de la Ministre de l’économie nationale de la RDC a été entendue. Ses différentes descentes faites dans les marchés de Kinshasa ont fini par payer.

Tenez ! Le Gouvernement central, à travers le VPM ministre de l’intérieur et sécurité, Gilbert Kankonde, a décidé de lever toutes les barrières illégales érigées sur l'axe routier Kinshasa- Mongata, vers l'ex province de Bandundu, d'où proviennent en grande quantité des produits vivriers tels que le maïs, les maniocs, les arachides, etc. Cette décision prise mercredi 26 février 2020, lors d’une réunion qui a connu la participation de Mme Acacia Bandubola et du Gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, fait suite à la récente visite qu'avait effectuée la Ministre de l'économie nationale, qui tenait à palper du doigt les réalités de terrain.

Sur le tronçon Kinshasa-Mongata, estimé à 160 km, il y a près de 10 barrières illégales érigées sur cette route. En cela, faudrait ajouter la multiplicité des taxes perçues par différents services postés le long de cette route. D’après la Ministre de l’économie nationale, la multiplicité des barrières illégales ne favorise nullement un bon climat des affaires, d'autant plus que cela se répercute directement sur le prix de vente. «Aujourd’hui, je suis très satisfaite de la réalisation de ces actions du gouvernement du fait que le gouvernement a réagi très rapidement à notre proposition pour lever les barrières et permettre une fluidité du commerce au niveau intérieur», a déclaré Acacia Bandubola.

Création d’un guichet unique
Pour sa part, le Gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka a laissé entendre qu’un guichet unique de perception des taxes sera créé sur cet axe routier pour faciliter le commerce. « Nous avons décidé ici, sauf les services habilités à percevoir des taxes qui vont rester à cet endroit-là. Les autres services vont simplement devoir quitter le lieu. Toutes les barrières vont sauter. Il ne restera qu’un seul check-point pour percevoir les taxes, en un seul guichet unique», a, par ailleurs, élucidé le premier citoyen de la ville.

En guise de rappel, dans la recherche des solutions pouvant stopper la flambée des prix de certains biens, Mme Acacia Bandubola était descendue début février, dans différentes artères de la ville-province de Kinshasa. Elle avait promis de faire rapport à qui de droit afin que soient identifiés tous les services de l'Etat opérant sur cet axe routier et si possible, sanctionner les agents qui ne sont là que pour truander les usagers de cette route. Elle avait promis aussi de peser de tout son poids pour que soient levées toutes les barrières illégales. Aujourd’hui, cette promesse va vers sa réalisation.

Merdi Bosengele

Pin It

Statistiques

7380226
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
16677
36790
53467
7092551
190402
932920
7380226

Your IP: 35.168.111.204
2020-07-06 12:02

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg