Récemment, via un compte Twitter, le Manager du TP Mazembe, Frederick Kitenge, avait posté un message qui renseignait sur la disparition dans la nature de l’ancien attaquant des corbeaux. A l’en croire, Meschack Elia, c’est de lui qu’il s’agit, aurait sollicité et obtenu un asile politique sur le territoire Suisse. Pas de surprise, étant donné que ce Léopard était convoité par l’équipe «Young Boys», et se serait même déjà engagé. La nouvelle tombe, après qu’il se soit évadé du Club sporting d’Anderlecht de la Belgique. Et pourtant, explique Frederick Kitenge, lors de son transfert, aucun document n’a été officialisé pour la formation belge. Il s’agissait d’un test avec option d’achat, en attendant de voir la prestation du joueur. Il est important de signifier que tous les contentieux liés au transfert de Meschack Elia, étaient réglés en amont, y compris le visa dans la norme, précise le manager.

Plusieurs jours se sont écoulés, en effet, depuis que le jeune international congolais Meschack Elia, associé à un transfert pour le club d’Anderlecht au cours du Mercato d’été, ne se présente plus aux entrainements. Cette situation fait bouger la toile. A ce sujet, les dirigeants du Tout-Puissant Mazembe Englebert ont tenté d’y voir clair. Notamment, Me Frederick Kitenge, Manager principal des corbeaux, qui a vite réagi d’abord sur les réseaux sociaux.
D’après ce dernier, ‘’les informations en ma possession justifient clairement que notre ex-attaquant du TP Mazembe est allé se réfugier en Suisse‘’. Aussi, la raison de sa demande d’exil politique se justifie du fait qu’il serait courtisé par les Young Boys, après avoir pris la poudre d’escampette du Royal Sporting Club d’Anderlecht. A cet effet, les responsables du TP Mazembe voient très mal qu’une personne ayant correctement obtenu son visa puisse chercher un asile politique en Suisse.

Le Manager du club lushois estime qu’il y a un nombre réduit de gens qui savent avec exactitude ce qu’est devenu l’ancien attaquant offensif des corbeaux et où il se trouve en ce moment. Dans l’entretemps, d’aucuns s’interrogent sur sa disparition anonyme. Sous d’autres cieux, le Mercato estival venait de fermer ses portes, sans qu’il ait signé un contrat officiel avec les mauves de la Belgique. Ainsi, faudra-t-il le rappeler, le jeune international congolais avait fait ses valises quelques jours après l’élimination en Quart de finale de la RDC face au Madagascar. En raison de cela, il s’était envolé à Anderlecht pour un essai.

Joyce Mpiana

Les plus lus