C’est officiel ! L’on ne verra plus le technicien congolais, Jean-Florent Ibenge, à la tête de l’équipe nationale de football, les Léopards séniors.

Puisqu’il a déposé depuis mercredi 7 août 2019, sa démission à la Fécofa. Tout juste après ce dépôt, le désormais ex sélection des Léopards a confirmé son départ après un long entretien eu avec le Président de la Fédération congolaise de football, Constant Omari Selemani. Pour beaucoup, cette fin d’aventure était prévisible notamment, avec un parcours peu glorieux lors de la dernière Can Egypte 2019. De ce fait, l’entraîneur congolais vivait ses derniers moments justes après l’élimination aux tirs aux buts contre l’équipe nationale Malgache en huitième de finale. « C’est fort possible que cela soit mon dernier match avec les léopards seniors», avait-il lâché après l’élimination face à Madagascar.

L’histoire retiendra qu’il a quitté le navire avant que le navire le quitte. Voilà comment le coach surnommé ‘’Androïde ‘’ a décidé de jeter l’éponge. D’après certaines sources, avant, pendant et même après la dernière Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019, un climat de désaccord entre l’entraineur et la Fédération était perceptible. Cela n’était que des signaux avant-coureurs d’un divorce inévitable. Aujourd’hui, après cette démission et un parcours alléchant durant cinq ans à la tête de l’équipe nationale de football, l’on pourra ainsi conjuguer Florent Ibenge au passé. Néanmoins, il aura ainsi laissé ses empreintes indélébiles dans la mémoire des amoureux du ballon rond, grâce à son savoir-faire et sa rigueur.

Tout compte fait, évoquant la raison de son départ, Florent Ibenge s’est-il confié en ces termes : «Merci à tous les collaborateurs de l’AS V. Club qui m’avaient permis d’arriver à l’équipe nationale. Ma décision n’a aucune pression, je l’ai fait volontiers. Et je l’ai fait comme c’était prévu à la fin de la réunion… Il y a 5 ans, j’avais dit que je ne vais pas rester longtemps et j’ai fait 5 ans. Dès le départ, beaucoup de gens savaient que c’est ma dernière Can Egypte 2019 quel que soit le résultat. Je répète, c’est sans pression, mais avec beaucoup de collaboration». Et de signifier qu’il a été bien reçu à la Fécofa et bien respecté durant les 5 années. ‘’ Nous avons été en bonne collaboration pendant mes 5 ans à la tête de la Fécofa. D’ailleurs, le président Constat Omari m’a proposé plusieurs postes autres que le sélectionneur mais je n’ai pas voulu y demeurer dans cette double casquette’’, a par ailleurs ajouté le coach démissionnaire.

Ses prouesses à l’équipe nationale
Il sied de signaler que l’entraineur Jean-Florent Ibenge avait succédé à Claude le Roy à la tête des Léopards séniors en 2014. Avec un excellent parcours, il a pu classer l’équipe nationale au top 5 dans le classement de la Caf et au top 50 dans le classement annuel de la Fifa. En laissant ses empreintes dans le palmarès des entraineurs de l’équipe nationale ayant à leur actif un trophée. L’exceptionnelle Can guinée 2015 restera dans les annales. Les Léopards avaient reçu à battre avec succès lors de la séance des tirs aux buts le pays organisateur, la Guinée équatoriale, arrachant ainsi la troisième place. Outre cette sélection nationale prime, ‘’Ibenge coaché’’ était également vainqueur du Chan Rwanda 2016, en battant le Mali en finale sur un score de 3-0. Cela lui avait permis d’entrée dans le top de 50 grands entraineurs du monde.

En définitive, le poste reste vacant, un expert pourrait assumer l’intérim. Sur ce, le Directeur technique national, Christian N’sengi Biembi, a été chargé de trouver un nouvel entraineur expatrié et expérimenté porteur d’un niveau diplôme FIFA.

Glody Luedi

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout