Dernières publications

C’est avant même cette Coupe d’Afrique des Nations Can Egypte 2019, que l’opinion sportive congolaise s’est mise à réclamer le départ de Jean Florent Ibenge Ikwange à la tête des Léopards de la République Démocratique du Congo.

Le sujet a fait la Une des discussions sportives au lendemain de la défaite des Léopards devant les Warrios du Zimbabwe (1-2), au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, dans le cadre des éliminatoires de cette Can.
Comme chaque fois en RDC après la défaite, en tout cas, ce jour-là, Ibenge devait partir et laisser l’équipe nationale tranquille. Qu’à cela ne tienne, le technicien congolais s’est battu, et a arraché une qualification dans la douleur comme deuxième de son groupe en battant la Lybie (1-0) à la dernière journée, à Kinshasa. La RDC se qualifie grâce à une CAN à 24 équipes. Si non, les Congolais ne seraient pas présents en Egypte.

Arrivé au pays de Pharaon, la RDC accède au deuxième tour également dans la douleur. Après avoir perdu de manière humiliante ses deux premières sorties, devant l’Ouganda (0-2) et l’Egypte (0-2), la RDC va se ressaisir contre le Zimbabwe (4-0), avant d’attendre un peu plus tard pour connaitre son sort. Tant bien que mal, les Léopards se qualifient pour les 8èmes de finales et croisent les Bareas du Madagascar. Finalement, ils seront éliminés aux tirs au but au terme d’un match amplement disputé. Un match héroïque à multiples rebondissements d’autant plus qu’il y a eu quatre buts dans ce match ; score final 2-2. A l’épreuve fatidique des tirs au but, la RDC sera éliminée grâce à Marcel Tissirend et Yanniack Bolasié qui n’ont trouvé mieux que d’envoyer leurs tirs dans le décor. L’aventure des Congolais s’est arrêtée là.

Dans tous les salons et même dans les rues de Kinshasa, Ibenge doit partir, Constant Omari aussi. Parce que Florent Ibenge a apparemment entendu tous ces bruits, après le match sous pression et les émotions, il s’est exprimé en ces termes : «on sort aujourd’hui avec beaucoup de regrets du fait qu’on n’ait pas marqué ce but-là. Puisqu’on avait cette possibilité de le faire et on l’a pas fait. Ça fait un moment que coach Ibenge est là. Donc la suite vous l’aurez très bientôt (…) C’est fort possible que cela soit mon dernier match avec les Léopards. C’est fort possible», a-t-il déclaré aussitôt après le match.
Vingt-quatre heures après, il est revenu sur son compte tweeter pour dire ceci : «j’ai enfin compris que je dois démissionner. Je vais laisser l’équipe nationale à quelqu’un d’autre. Je remercie tous ceux qui m’ont accompagné durant tous ces 5 ans». Ce qui laisse entendre que Florent Ibenge n’a plus le cœur à l’ouvrage vu les pressions qu’il a subies, et qu’il continue à subir.

Bilan de Florent Ibenge
Quel bilan peut-on retenir de l’un des meilleurs entraineurs que la RDC a connu ? Et bien, de 2014 à 2019, Ibenge a fait trois CAN avec un bilan qui n’est pas très mauvais. Il a terminé à la 3ème place à la CAN-Guinée Équatoriale 2015. Il a été quart de finaliste en 2017 et quitte la compétition en 1/8 de finale en CAN Egypte 2019. Ce n’est pas tout, Ibenge a gagné avec succès le championnat d’Afrique des Nations Chan Rwanda 2016.

De toutes les quatre compétitions, Ibenge a livré 46 matches officiels avec Léopards. Sur les 46 matches, il a gagné 25, dont contre la Cote d’Ivoire (4-3) à Abidjan, le Maroc (1-0), il a aussi gagné son prédécesseur Claude Le Roy dans deux équipes nationales différentes : le Congo (4-2) et le Togo (3-1), il a battu le Mali (3-0) et tant d’autres. Et comme il ne fallait pas tout gagner, Ibenge a perdu 12 matches dont le plus fatal est celui contre le Madagascar aux tirs au but, probablement son tout dernier. Et, Ibenge a fait 9 matches nuls, notamment le plus spectaculaire reste RDC-Tunisie (2-2), au stade des Martyrs, à Kinshasa, empêchant le pays de se qualifier pour la Coupe du Monde Russie 2018.
46 matches d’Ibenge et les résultats
Année : 2014
-RD Congo – Cameroun 0-2,
-Sierra Leone – RD Congo 0-2,
-RD Congo – Cote d’Ivoire 1-2,
-Cote d’Ivoire – RD Congo 3-4,
-Cameroun – RD Congo 1-0,
-RD Congo – Sierra Leone 3 -1,
Année : 2015
-RD Congo – Zambie 1-1,
-RD Congo – cap Vert 0-0,
-RD Congo – Tunisie 1-1,
-Congo – RD Congo 2-4,
-RD Congo – Cote d’Ivoire 1-3,
-RD Congo – Guinée-Equatorial 0-0 (4-2),
-Burundi – RD Congo 2-3,
-RD Congo – Burundi 2-2,
Année : 2016
-RD Congo – Ethiopie 3-0,
-RD Congo – Angola 4-2,
-Cameroun – RD Congo 3-1,
-Rwanda – RD Congo 1-2,
-RD Congo – Guinée 1-1 (5-4),
-RD Congo – Mali 3-0,
-RD Congo – Madagascar 2-1,
-RCA – RD Congo 2-0,
-RD Congo – Angola 2-1,
-Angola – RD Congo 0-2,
-Madagascar – RD Congo 1-6,
-RD Congo – RCA 4-1,
-RD Congo – Lybie 4-0,
-Guinée – RD Congo 1-2,
Année : 2017
-RD Congo – Maroc 1-0,
-RD Congo – Cote d’Ivoire 2-2,
-Togo – RD Congo 1-3,
-RD Congo – Ghana 1-2,
-RD Congo – Congo 3-1,
-Tunisie – RD Congo 2-1,
-RD Congo – Tunisie 2-2,
-Lybie – RD Congo 1-2,
-RD Congo – Guinée 3-1,
Année : 2018
-Liberia – RD Congo 1-1,
-RD Congo – Zimbabwe 1-2,
-Zimbabwe – RD Congo 1-1,
-Congo – RD Congo 1-1,
Année : 2019
-RD Congo-Liberia 1-0,
-RDC-Ouganda 0-2,
-Egypte – RDC 2-0,
-Zimbabwe – RDC 0-4,
-Madagascar – RDC 2-2 (4-2).

Guy Elongo

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout