Le stade d’Alexandrie en Egypte n’a pas vibré dimanche qu’au rythme de l’élimination des Léopards, mais aussi au rythme d’un spectacle déshonorant des coups et blessures de la part des supporteurs et animateurs de la RDC, qui se sont pris à un des leurs, le Directeur de Cabinet du Ministre des Sports.

Me Tshief Tshimpamba, c’est son nom, a été copieusement passé à tabac par ses compatriotes congolais, qui réclameraient, semblent-t-il, le reste de leur frais de mission.
Puis que l’équipe venait d’être éliminée, il fallait tout finir sur place pour que chacun rentre chez soi. Et, Me Tshief Tshimpamba a payé cash. La vidéo a même fait le tour du monde et les Malgaches et les Tanzaniens présents au stade ont cru que c’était le Ministre des Sports congolais. Un journal tanzanien a titré lundi matin : « Waziri wa michezo Congo apigwa mpaka kuvuliwa Nguo, walipofungwa Congo dhidi ya Madagascar », entendez : « le Ministre de sports de la RDC a été battu et déshabillé après la défaite de la RDC face à Madagascar ».
La Ligue Sportive pour la Promotion et la Défense des Droits de l’homme (LISPED), condamne avec la dernière énergie de tels actes de violence et de chauvinismes perpétrés contre la personne de Me Tshief Tshimpamba. Ce sont des actes inhumains qu’on ne tolère plus dans le football, dénonce cette structure d’appui et d’accompagnement du sport africain que dirige le Congolais Alain Makengo.
La LISPED invite les supporters congolais à garder l'esprit de fair-play, de tolérance, du respect mutuel, et de sportivité.
Indignation contre la Fédération malgache

Dans un autre chapitre, la Lisped demande à la Fédération congolaise de football association (Fecofa), de réagir en adressant une lettre d’indignation à la Fédération malgache pour des propos d’imputations dommageables à toute une nation, comme la RDC, tenus à la vielle de la victoire des Léopards (4-0), devant les Warrios du Zimbabwe. Un journal malgache a fait croire à l’opinion que la RDC, par le biais du président du TP Mazembe, Moïse Katumbi aurait corrompis le Zimbabwe pour mériter cette victoire.

En tout cas pour la LISEPD, cette cabale est un discrédit du football congolais et ses dirigeants, dont Moïse Katumbi, gratuitement cité sans preuve. La FECOFA ajoute Alain Makengo, doit écrire aussitôt demandant aux dirigeants sportifs de ce pays d’instruire à ce journal de présenter ses excuses au peuple congolais.
Par ailleurs, la LISPED tient à signifier à ce journal malgache que la RDC est une nation d'une notoriété avérée sur le plan du sport et du football, avec notamment 2 titres de cette Coupe d’Afrique des Nations, dont le Madagascar son pays n’est que à sa première participation.

EG

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout