C’est par une mauvaise inspiration de Marcel Tisserand et Yannick Bolasié à l’épreuve fatidique de tirs au but que les Léopards de la RDC ont été éliminés par les Bareas du Madagascar, dimanche 7 juillet, à Alexandrie, aux 8ème de finales de la 32ème Coupe d’Afrique des Nations Can Egypte 2019.


Le très joli but de Chancel Mbemba à la 90ème minute qui a envoyé les deux équipes en prolongation n’aura servi à pas grand chose.

Un très bon match aux allures d’une huitième de finales qui a bien commencé pour les Malgaches. L’on joue à peine 9 minutes, Ibrahim Samuel Amada croise de manière fortuite un ballon bien préparé par son coéquipier et fusille Matampi au deuxième poteau. C’est l’ouverture du score. Les Léopards vont vite réagir à la 21ème minute par d’une tête de Cédric Bakambu sur un centre de Glody Ngonda. Les deux équipes sont alors reparties à zéro avec une possession de ballon malgache. C’est peu avant la pause que les Léopards vont imposer leur jeu. La mi-temps intervient sur cette domination des Congolais.

A la reprise, contre toutes attentes, ce sont les Malgaches qui reprendront l’avantage avec ce but d’Andriatsima à la 77ème minute.
Alors que tout était presque fini, mais pas pour Chancel Mbemba qui a attendu la 90ème minute pour soulever tout un peuple avec un très joli but sur un corner de Meshack Elia, le roi de vitesse.
Dans les prolongations, les Léopards sont restés dominateurs, mais sans marquer contre une équipe malgache très fatiguée.
C’est dans les tirs au but que Marcel Tisserand et Yannick Bolasié, mal inspirés, vont frapper tour à tour dans le décor, laissant la chance aux Baréas de marquer les leurs sous l’impuissance de Matampi Vumi Ley. Les Madagascar en quart de finales pour sa première participation. La RDC rentre à la maison.

Eliminé, l’Egypte chasse Javier Aguirre quelques secondes après
Aussitôt après l’élimination des Pharaons samedi par les Bafana Bafana, les Egyptiens n’ont compté que des secondes pour chasser l’entraîneur de l’équipe, Javier Aguirre, le coach le plus payé de tous les 24 présents à la Can. Le Mexicain de 60 ans qui occupait son poste depuis moins d’un an n’a pas eu de mots après cette élimination et a été chassé en dépit du fait qu’il a pleinement avoué la responsabilité. Aguirre a succédé à l'Argentin Hector Cuper, qui a dirigé l'Egypte lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2018 l'été dernier en Russie. Il a mené les Pharaons dans 12 matchs internationaux, remportant 9 victoires, un tirage au sort et deux défaites, mais le dernier étant son dernier match avec l'équipe. L’on ne sait pas encore s’il sera le cas avec Jean-Florent Ibenge.

C’est la deuxième fois que l’Egypte soit éliminé dans une Can sur les cinq qu’elle a organisées. La première fois, c’était en 1974, éliminé en demi-finale par le Zaïre. Pour les trois autres fois, les Pharaons ont tous gagné, notamment : 1959, 1986 et 2006.

EG

 

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout