La 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations Can-Egypte 2019, n’est plus qu’une affaire des jours. Les Léopards de la RDC s’entraînent depuis samedi 1er juin, à Marbella, en Espagne. L’effectif de Florent Ibenge s’est agrandie mardi soir avec l’arrivée de Cédric Bakambu en provenance de la Chine, et de Jacques Maghoma, le sociétaire de Birmingham City en Angleterre.
Cependant Yannick Bolasié Yala n’est toujours pas arrivé. L’attaquant d’Anderlecht se fait encore attendre. De même que le gardien Parfait Mandanda.
Présentement, Jean Florent Ibenge a déjà 25 Léopards à sa disposition y compris Giannelli Imbula de Rayo vallecano (Division 1ère Espagne), qui venait d’obtenir son passeport Biométrique à Kinshasa. Ils s’entraînent chaque jour deux fois par jour. Sur les 32 Léopards convoqués, Ibenge a déjà perdu un, en la personne de Fabrice N’sakala. Le latéral gauche des Léopards a été touché samedi lors de la rencontre de son équipe Alanyaspor face à İstanbul Başakşehir, comptant pour la dernière journée du championnat turc. D’après certaines sources médicales, Nsakala Fabrice pourrait être rétabli de justesse pour la CAN, mais il lui serait impossible d’effectuer le stage avec ses coéquipiers. Mais d’après le médecin de son club, Fabrice Nsakala devrait observer un repos de 3 à 4 semaines. Comme qui dirait, s’en est vraiment fini avec lui pour la Can.

Jackson Muleka toujours dans l’attente à Kinshasa
Un autre souci, c’est du côté de Jackson Muleka. Le jeune attaquant de Mazembe qui a quitté Lubumbashi jeudi pour Marbella, traîne encore à Kinshasa pour des raisons des formalités administratives. Pourquoi seulement lui alors que ses coéquipiers Meschak Elia et Djo Issama sont déjà partis ? Et bien, d’après les sources concordantes, la lettre confirmant sa présélection, était semble-t-il, parvenue en retard au TP Mazembe.

Après la demi-finale aller de la Ligue des Champions de la CAF face à l’Espérance de Tunis, le TP Mazembe avait accordé quelques poussières de séjour à Kinshasa pour Meschack Elia, Trésor Mputu, Djos Issama Mpeko et Pamphile Mihayo, afin de remplir les documents nécessaires pour l’obtention de visa de l’Ambassade d’Espagne. Pendant ce temps, Muleka n’était pas encore au courant qu’il était lui aussi présélectionné pour ce stage. Muleka n’est pas le seul, il est bloqué à Kinshasa avec un autre attaquant Kabongo Kasongo de Al-Wedha.
Tout compte fait, leur situation sera décantée aussitôt, rassure la Direction de communication de la Fecofa.

RDC-Burkana Faso en amical le 9 juin prochain
Le 8ème jour du stage des Léopards sera marqué par un match amical contre les Etalons du Burkina Faso, soit le 9 juin prochain. Un match test pour Florent Ibenge qui devra se faire une idée si ses poulains ont assimilé la matière ou pas.
Les Burkinabés ne participeront pas malheureusement à cette grande compétition du football africaine qui se tiendra au pays des Pharaons suite à leur non qualification pendant la phase des éliminatoires. Contrairement au Kenya, qui lui avait bel et bien signé sa grande qualification. Etant logé dans le groupe C avec la Tanzanie, le Sénégal et l’Algérie, les Harrambee Stars croiseront par la suite en amical le Burundi le 11 juin et le Mali, 5 jours plus tard.

EG

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout