C’est une finale qu’il faudrait lui trouver un nom. Elle est plus que la Supercoupe d’Afrique, d’autant qu’elle oppose deux vainqueurs de deux dernières éditions de cette prestigieuse compétition interclubs de la Caf : le vainqueur de la Ligue de champions 2017 (Wydad Athlétique de Casablanca) au vainqueur de la Ligue de champions 2018 (Espérance Sportive de Tunis).

Rendez-vous le 24 mai prochain pour la finale aller au complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat, au Maroc, et la suite et fin dans une semaine, soit le 31 mai, à Rades, en Tunisie.

Les deux finalistes ; WAC et EST ont validé leur ticket en éliminant respectivement, ce samedi 4 mai, Mamelodi Sundowns en Afrique du Sud et le Tout-Puissant Englebert de la RDC dans son temple de Kamolondo, à Lubumbashi.
Un match différent de tous les autres que Mazembe a livré tout au long de cette saison sportive, d’autant plus qu’il était question d’aller en finale. C’est ainsi que les Corbeaux bien connus par leurs ailles volant, marquant des buts sans trop de contours, ont même curieusement sorti les biceps à la recherche ne fut-ce que d’un seul but, pour enfin, tenter une chance aux les tirs au but, mais en vain. Score final du match 0-0. La qualification a choisi son champ, celui des Espérantistes qui sont partis avec leur avantage de 1-0, du match aller, et ont vraiment refusé de se faire humilié, comme il y a 9 ans dans ce stade où ils écopèrent un carton plein de 5-0.

EST mène désormais au tableau de statistiques
Espérance Sportive de Tunis et le Tout-Puissant Mazembe étaient ce samedi 4 mai, à leur 8ème face-à-face de leur histoire. EST mène désormais avec 3 victoires, contre deux pour Mazembe et trois matches nuls. Personne n’a encore gagné chez l’autre. Ils ont joué quatre fois en 2010 ; deux à la phase de groupe, et deux autres en finales. Le 15 août 2010, Mazembe bat Espérance 2-1, et le retour deux semaines plus tard, soit le 28 août 2010, Mazembe perdra 0-3. En finale aller de cette édition de 2010, le 31 octobre 2010, Mazembe réalise le carton 5-0, avant d’aller imposer un nul au retour 1-1.

Deux ans plus tard, le 7 octobre 2012, Espérance vient tenir Mazembe à son tour en échec 0-0, à Lubumbashi. Et au match retour, le 2 octobre 2012, les Espérantistes remportent 1-0.
En 2019, le 27 mai, EST a de nouveau battu Mazembe à l’aller 1-0, et le 4 mai, elle venue imposer un match nul 0-0.
Espérance Sportive de Tunis, vainqueur de l’édition dernière aura défendu son titre jusqu’au bout. Avec ses trois étoiles (1994, 2011 et 2018), il sera face à
WAC qui en compte deux (1992 et 2017).

EG

 

Les plus lus