De retour au pays, jeudi 5 décembre dernier, le champion du monde de Kick boxing, Danyo Ilunga a été reçu en audience par le Ministre des Sports et Loisirs, Amos Mbayo Kitenge. Au cours de cette rencontre, le boxeur congolais a présenté au numéro Un des sports toutes ses quatre ceintures obtenues au Kick Boxing. Cet l’athlète d’art martial a profité de la sportivité du Ministre Mbayo afin de lui faire part de ses projets en rapport avec l’épanouissement des sports, en général et, plus précisément, de Kick Boxing.
«Je suis très heureux de rencontrer le Ministre et de présenter mes ceintures. C’était toujours un grand honneur pour moi de représenter la RDC valablement partout dans le monde », a précisé Danyo Ilunga. Et de renchérir : « Aujourd’hui, c’est aussi un grand honneur pour moi de les (ceintures) présenter au numéro 1 du sport ici en RDC. Je suis maintenant revenu au pays pour apporter les connaissances apprises à travers le monde ».
Dans son élan, l’athlète d’art martial Danyo Ilunga n’a pas manqué de révéler au grand jour ses projets. «Il y a un projet que je tiens à réaliser. Celui d’ouvrir une école des sports localement ici au pays. Y mettre les matériels nécessaires pour entretenir toutes sortes d’arts martiaux ici pays», dit-il sans mâcher ses mots.

L’objectif poursuivi par Danyo Ilunga est d’avoir une équipe des sports capable de représenter comme lui le kick Boxing et tout autre sport à travers le monde. Ainsi, il promet une probable création d’une compagnie de sécurité du nom de ‘’Champion security’’, qui pourra donner du travail aux autres sportifs.

Glody Luedi

 

Pour sa réapparition en compétitions interclubs de la Caf, près de 10 ans après, lentement mais surement, le Daring Club Motema Pembe frappe déjà à la porte des quarts de finales de la 17ème édition de la Coupe de la Confédération. Le club congolais a battu la formation marocaine de Renaissance Sportive de Berkane, 1-0, dimanche 12 janvier, au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, en match de la 4ème journée de la phase de poules. Par cette victoire, Motema Pembe n’est plus qu’à un pas de l’autre étape de la compétition.

L’entraîneur de l’AS V.Club, Jean Florent Ibenge Ikwange a eu des mots justes, vendredi après sa deuxième défaite de suite en phase de poules de la Ligue de champions de la Caf, pour expliquer à l’opinion ce qui ne va pas, et sa vision pour la suite de la compétition. En bon compétiteur, Ibenge dit que rien n’est perdu jusque-là, tout est encore possible. Simplement, dit-il, V.Club qu’il dispose à ce jour, a complètement changé. L’équipe est en pleine reconstruction.

Deux de trois clubs de la République Démocratique du Congo se sont bien comportés le week-end en phase de poules des compétions interclubs de la Caf. Il s’agit du Tout-Puissant Mazembe Englebert et du Daring Club Motema Pembe qui sont allés s’imposer à l’extérieur, respectivement, à Ndola, en Zambie, devant Zesco United (1-2), et à Cotonou, au Bénin, face au FC Esae (0-2).

Le comite de gestion de la Linafoot a rendu public dans sa page officielle ‘’Facebook ‘’ une équipe type de la Mi- saison 2019-2020.
Comme dans toutes les compétitions bien organisées, après une partie de la saison, il est établi une équipe type composée de joueurs les plus performants au cours du Championnat. Pour sa part, la Ligue Nationale de Football, en collaboration avec ses analystes sportifs, a fait le premier bilan de la mi- saison en dévoilant une équipe type.
Dans cette composition, certaines justifient les espoirs et confiances placés en eux-mêmes, d’autres font figures de surprise. Parmi eux, nous avons quatre joueurs du TP Mazembe, deux joueurs du DCMP, deux joueurs de Maniema Union, deux de Bazano et un joueur de Rangers.
Voici les joueurs qui ont marqué le Championnat de leur empreinte :
1. Silvain GBOHOU (TP Mazembe) : le Gardien des corbeaux figure également dans cette équipe type de la Mi-saison. Très décisif dans son rôle d’assurer sa défense, le portier ivoirien, déjà meilleur gardien de la Saison 2018-2019, a encaissé peu de buts. Il continue à conserver sa suprématie au détriment de deux Homologues qui les suivent respectivement. Il s’agit de Mouko Barel de Daring Club Motema Pembe, et Nelson Lukong de l’association Sportive Victoria Club.
2. Mukoko Amale (DCMP) : sa haute performance cette année lui a permis de retrouver une place au niveau de l’équipe Nationale séniore, après avoir contribué de manière impeccable à la qualification des locaux de Chan. Il a également séduit l’Afrique lors de ses débuts en C2 avec les immaculés. Très connu par ses atouts offensifs et intensités (vitesse et percussion), il réunit tous les ingrédients du latéral moderne avec ses centres de hautes qualités, le chouchou des immaculés n’est pas du tout loin d’un probable transfert de grandes envergures d’ici la fin de la saison.
3. MASASI OBANZA (Groupe BAZANO) : Des bruits de couloirs pour ne pas parler d’une rumeur renseignent que le latéral Gauche a déjà séduit les Dirigeants de corbeaux .Pétris de Talent, très à l’aise dans son couloir, il a fait très mal à beaucoup d’équipes en Ligue 1. S’il continue ainsi il pourrait être sacré à la fin de la saison ‘’le joueur de la Révélation’’
4. STEVEN EBUENA (Maniema Union): Il est un élément indispensable de l’effectif du technicien Guy Lusadisu. Applaudi pour sa récupération que dans l’utilisation du ballon. Il est irréprochable, qualifié de ‘’patron de la défense de Maniema Union’’.
5. VIKU NDONGALA (Groupe Bazano) : la Jeunesse Groupe Bazano peut se réjouir de ses défenseurs axiaux choisis dans l’équipe type. Plus fort dans la récupération, résistant dans le duel physique, à l’aise dans l’organisation de jeu au niveau de la défense, ce qui fait de lui un homme efficace. S’il est constant dans cette performance, il pourrait séduire le sectionneur des locaux de Chan.
6. KOFFI KOUAME (TP MAZEMBE) : l’international ivoirien connu par sa polyvalence, sa maîtrise et ses interventions aériennes sauvées par sa grande taille. Il a livré une mi-saison pleine, au four et moulin avec les corbeaux, pour dire qu’il est le joueur phare du Coach Pamphile Mihayo.
7. Patou Kabangu (TP Mazembe) : le vétéran des corbeaux ne fait qu’impressionner les amoureux du ballon rond. Incroyable par son apport, à lui seul, a réalisé 6 passes décisives et en a marqué 5 buts. Il est un pion de grande valeur de corbeaux.
8. Arno Lelo AFUMA (AC RANGERS) : Il est vraisemblablement la grosse surprise de cette partie de saison. Ce joueur a marqué presque la moitié de buts de son équipe.
9. Jackson Muleka (TP MAZEMBE) : la demi-saison de la confirmation pour la pépite de corbeaux après avoir survolé la saison dernière, devenu le buteur maison du TP Mazembe en Ligue 1 et dans toutes autres compétitions.
10. Glody KILANGALANGA (Maniema Union) : Après le départ d’Emmanuel Bola à Vclub, il a bien décidé de réaliser une grande saison, il est compté parmi les meilleurs de la mi-saison.
11. VINNY BONGONGA (DCMP) : Il est l’un des attaquants redoutables de cette première partie de la saison .Le rugueux attaquant des immaculés, qui voulait absolument partir et qui était d’abord mis sur le blanc par l’ancien staff technicien de DCMP au profit de Dago Tshibamba. Le voilà donc, la plaque tournante de l’équipe de DCMP à lui seul, a marqué 9 buts, en lutte avec Jackson Muleka.
Il faut noter que l’Entraineur choisi par tant d’autres, c’est Pamphile Mihayo, cela sonne comme une évidence au parcours de TP Mazembe pour cette moitié de saison. Au détriment d’Isaac Ngata et Florent Ibenge.

Glody Luedi

 

La Confédération africaine de football, CAF, a félicité, mercredi, la Fédération congolaise de football association (FECOFA), via son président, Constant Omari Selemani, pour la bonne organisation du football, à travers toute l’étendue du territoire national, dans une correspondance dont une copie est parvenue jeudi à La Prospérité.
Lors de son dernier séjour en RDC, à l’occasion de 80 ans d’existence du Tout-Puissant Mazembe, le président Ahmad Ahmad dit s’être rendu compte des efforts fournis par la FECOFA, non seulement en matière du nouveau dispositif organisationnel des compétitions continentales, mais aussi et surtout, en ce qui concerne la vulgarisation, la promotion et le développement du football des jeunes et féminin, toutes catégories confondues.
« Monsieur le président, cher ami,
A la suite de la visite de la délégation de la Fifa et de la Caf, j’ai été extrêmement sensible à l’accueil que vous m’avez réservez et la chaleur et la sincérité de vos propos à mon égard.
J’ai pu évaluer à sa juste mesure l’importance des actions que vous avez commencé à mettre en œuvre et vous encourage à continuer à renforcer le dispositif d’organisation des compétitions dans tout le pays ainsi que vos efforts importants pour servir le football des jeunes et des femmes.
Vous le savez, la CAF reste toujours à votre écoute pour soutenir la promotion du football national et servir l’ensemble du football continental.
Je vous souhaite une grande réussite dans la noble mission que vous conduisez à la tête de la Fédération nationale et vous renouvelle mes plus sincères remerciements.

Recevez, Monsieur le président, l’expression de mes amicales salutations », a-t-il écrit à Constant Omari.
A en croire les confrères de la direction de communication de la FECOFA, ces félicitations sont également consécutives aux rapports des différentes missions d’inspection de la CAF au pays, ainsi que de ceux des officiels des compétitions interclubs de la CAF qui viennent officier les matches à domicile de trois clubs congolais : Mazembe, V.Club et Dcmp qui jouent la phase des groupes de la Ligue des champions d’Afrique et de la Coupe de la Confédération.

Ces félicitations, ajoutent-ils, relèvent aussi des premières retombées des réformes amorcées au niveau de la FECOFA, spécialement aux Secrétariats Généraux adjoints en charge, l’un des Compétitions et le second, de l’Administration, des Réformes et Développement. Il y a aussi, la redynamisation du fonctionnement de la Ligue national de football des Jeunes (LINAFJ) avec ses championnats nationaux des jeunes et interscolaires de même que les championnats provinciaux de football féminin.

EG

Décidemment, cette affaire est loin d’être close. Le dossier de l’attaquant international congolais au nom de Meschack Elia, suspendu par la Fédération Congolaise de Football Association à la suite d’une plainte introduite par le club lushois de Tout Puissant Mazembe fait la ‘’Une’’ dans toutes les rubriques sportives.

Le geste de Trésor Mputu après sa sortie au match qui opposait le Tout-Puissant Mazembe au DC Motema Pembe, dimanche, à Kamalondo, à Lubumbashi, a défrayé la chronique sportive nationale, surtout chez les analystes sportifs, donnant chacun, sa signification de ce doigt de Mputu à l’égard des dirigeants du club.

Le Tout Puissant Mazembe totalise 80 ans jour pour jour depuis que les Missionnaires bénédictins qui dirigeaient l’institut Saint Benfica, qui après un temps décidèrent de mettre sur pied une équipe de Football baptisée FC Saint-Georges à sa création, en suite Saint Paul FC, en passant par l’appellation Englebert puis Tout Puissant Englebert et aujourd’hui Tout Puissant Mazembe.

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout