Dernières publications

Très reconnaissant, Me Pindu Patrick, Directeur exécutif du Forum des défenseurs et organisations des personnes handicapées en Afrique centrale et dans les Grands Lacs (FOPHAC) a, au nom de cette structure régionale, exprimé sa gratitude à l'ONG NED.

En effet, le vendredi 21 février 2020, devant la presse kinoise, Me Pindu a témoigné vivement l'apport et l'impact de l'appui financier de cette ONG internationale, particulièrement dans la promotion et protection des droits des personnes handicapées.
Le FOPHAC, pour la petite histoire, a commencé à fonctionner à partir de l'année 2018, avec l'appui financier de l'organisation National Endowment for Democracy (NED), à travers lequel plusieurs activités de grande envergure notamment, des ateliers de formation, d'information, de sensibilisation ainsi que de grandes rencontres dans différents pays africains ont été organisés dans le cadre de sa mission. Car, la question de la promotion et protection des droits des personnes handicapées nécessite de mobiliser des ressources importantes, surtout dans les pays en voie de développement, en l'occurrence, ceux de l'Afrique centrale et de Grands Lacs où, d'une manière générale, la situation des droits de l'homme demeure assez précaire. C'est dire que les conflits passés et actuels ainsi que les crises sociales continuent à entraver la réalisation d'un large éventail des droits de l'homme. Sans doute, ces conflits et crises ont eu des répercutions dans plusieurs pays à travers, entre autre, des cadres législatifs inadéquats, l'absence de bonne gouvernance dans les administrations publiques, la faiblesse du système judiciaire et le manque de bonnes politiques sociales.

Réalisations
En substance, grâce à cet appui de NED au FOPHAC, 57.890 personnes vivant avec handicap sont aujourd'hui capables de se défendre car, elles se sont imprégnées de plusieurs instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux qui promeuvent leurs droits, à savoir : la Convention relative aux droits des personnes handicapées et le Protocole à la Charte Africaine des droits de l'homme et des peuples relatif aux droits des personnes handicapées en Afrique ; 451 dossiers des personnes vivant avec handicap suivis dans les instances judiciaires ont été traités, et 109 personnes vivant avec handicap ont été libérées, 109 Magistrats et 171 Avocats ont été sensibilisés sur les droits des personnes vivant avec handicap, et ont changé leur manière d'agir en matière de traitement des dossiers judiciaires des personnes en situation de handicap. Ainsi, le Tchad et l'Angola ont ratifié la Convention relative aux droits des personnes handicapées, et grâce à la visibilité des activités du FOPHAC, le Centre des Nations Unies pour la démocratie et les droits de l'Homme en Afrique a intégré 5 de ses activités dans son plan d'action annuel 2020.
Il sied de souligner que nonobstant les avancées dans la promotion et protection des droits des personnes vivant avec handicap en Afrique centrale, il y a encore beaucoup d'actions à mener afin d'atteindre le respect effectif de leurs droits. Ce qui est une obligation des Gouvernements d'agir en toute responsabilité.

" Nous, les organisations des personnes handicapées, nous ne pouvons que les accompagner dans cette démarche à travers l'organisation des activités de sensibilisation, de plaidoyer et autres, en exploitant, en dénonçant et en publiant les cas des violations des droits des personnes handicapées, ce qui est notre rôle", a précisé Me Pindu Patrick dans son speech face à la presse. En guise de conclusion, Me Pindu a adressé ses vifs remerciements à son partenaire financier et technique, NED, qui ne cesse de mobiliser à la disposition du FOPHAC des fonds pour la promotion et protection des droits des personnes vivant avec handicap ainsi qu'aux journalistes congolais qui ne se lassent pas de l'accompagner dans la réalisation de sa noble vision.

Il y a lieu de souligner que cette activité a été sanctionnée par la remise des brevets aux membres de la Fenaphaco qui ont participé à l'atelier de renforcement des capacités des leaders des organisations des personnes vivant avec handicap de la ville de Kinshasa sur le Protocole de la Charte Africaine des droits de l'homme et des peuples relatif aux droits des personnes handicapées en Afrique et sur la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

Jules Ntambwe


Statistiques

4806146
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
5374
8215
44494
4690826
61427
640929
4806146

Your IP: 3.226.243.36
2020-04-10 09:59

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg