Dernières publications

Manifestement, le social des congolaises et congolais promis par le Président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, n’est pas un slogan.

Hier, mardi 17 septembre 2019, dans la grande salle de Romeo Golf, le gouvernement de la République, à travers le ministère des Affaires Sociales Chapeauté par Mme Rose boyata, a lancé officiellement, à Kinshasa, le Projet d'Assistance Technique à l'élaboration du programme d'urgence intégré de développement communautaire pour l'emploi et l'insertion socio - professionnelle des Jeunes ( PAT - PUIDC ) en collaboration avec la cellule présidentielle d’appui au programme d’urgence intégré de développement communautaire. En effet, ledit projet est financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) à hauteur d'un montant de plus de 1 millions de dollars américains. Et, il sera exécuté par le Fonds National de promotion et de service social (FNPSS) dirigé par Mme Alice Mirimo Kabetsi qui a personnellement pris part à l'événement du lancement officiel. Aussi, le projet connaît la participation de la cellule présidentielle d'appui au programme d'urgence intégré de développement communautaire.

A travers ce projet, précise Mme la Ministre des Affaires Sociales, Rose Boyata, le Président de la République, Félix Tshisekedi, vient appuyer le point central susceptible de booster rapidement le développement intégral de la RDC à partir de la base. Car, l’objectif majeur dudit projet consiste à explorer des connaissances plus approfondies sur les approches communautaires innovantes de création d’emplois massifs décents et d’opportunités d’insertion socioéconomique durable pour les jeunes. Ce projet vient, sans nul doute, empêcher la route du chômage des jeunes qui constitue une forme très avancée de vulnérabilité et une conséquence de la pauvreté.

‘’ Etant donné que le fil conducteur du Chef de l’Etat se trouve être (LE PEUPLE D’ABORD), la mise sur pied de ce programme est donc la matérialisation de la volonté du Chef de l’Etat de rencontrer les aspirations du peuple et de le placer au centre de son action en attaquant la problématique de la pauvreté de la population à la racine, avec des approches innovantes pour assurer rapidement l’emploi et l’insertion socioprofessionnelle durable à des milliers de jeunes congolais’’, a laissé entendre Rose Boyata.

C’est dire que ce projet vise à contribuer la résilience de la RDC en dotant le pays d’un instrument ou un cadre programmatique de développement local basé sur les approches communautaires innovantes et intégrés dont la mise en œuvre devra contribuer à accélérer l’amélioration des conditions de vies des congolaises et congolais et assurer la création d’emplois massifs décents ainsi que l’opportunité d’insertion socioprofessionnelle durable pour les jeunes issus de toutes les couches sociales de la population congolaise.

En effet, le processus d’assistance technique bénéficiera de l’appui technique du Bureau international de Travail aux côtés du Fonds national de promotion et de service social. Aussi, cette phase d’assistance technique va se focaliser, également, sur l’appui à l’élaboration du programme d’urgence intégré de développement communautaire et sur l’appui à la mobilisation des ressources à travers les plaidoyers de haut niveau et l’organisation d’une conférence internationale des partenaires pour la levée des fonds en vue de financer le programme proprement dit.

Pour Mme Alice Mirimo, à travers ce programme, la population congolaise va sentir ce qu’on appelle le social tant vanté dans la vision du Chef de l’Etat. D’où, elle a précisé que le Social n’est autre que quand chacun doit manger à sa faim, dormir paisiblement, peut aller à l’école ou amener ses enfants à l’école et travailler selon ses capacités. Elle a saisi cette opportunité pour lancer un vibrant appel à tous les partenaires qui veulent aider la RDC de venir au plus tard en décembre 2019 lors de la conférence internationale. Car, indique-t-elle, le Chef de l’Etat va présenter, de manière chiffrée, à tout le monde, toutes les opportunités à travers ce programme d'urgence intégré de développement communautaire pour l'emploi et l'insertion socio - professionnelle des Jeunes (PAT - PUIDC).

‘’… C’est le déclenchement de tout un processus que nous voulons participatif. Je demande vraiment à toute la population de participer activement. Les consultations que j’aurai le privilège de conduire avec la BAD et le Bureau international du Travail vont se passer en toute transparence et avec la participation de toutes les couches sociales de la population. Nous devons croire au changement et qu’un jour les richesses de ce pays vont réellement profiter à nous congolais. D’ailleurs, une cellule est mise en place pour coordonner et suivre de près tous les processus du programme’’, a rassuré Mme Alice Mirimo Kabetsi tout en soulignant l’engagement de Mme la Ministre Rose Boyata de faire du social des congolais une réalité au quotidien. De manière pragmatique, le bureau du Fonds National de promotion et de service social (FNPSS) est ouvert à tout le monde dès aujourd’hui pour toutes consultations à l’appui au projet.

Pour le Coordonnateur de la cellule d’appui au programme d’urgence intégré de développement communautaire, M. Philippe Ngwala Malemba, ce projet sera présenté auprès des bailleurs des fonds pour mobiliser les ressources, et bien après cela, la mise en œuvre qui se fera sous la coordination du Chef de l’Etat à travers la Cellule d’appui au programme d’urgence intégré de développement communautaire. Il a souligné qu’à travers la vision du Chef de l’Etat incarnée dans ledit projet, il sera, bien évidemment, question d’identifier des opportunités de la création d’emplois massifs et décents des jeunes et l’insertion socioprofessionnelle. Et, cela concerne toutes les provinces de la RDC.

Il sied de rappeler que cette cérémonie a connu la participation de plusieurs membres du Gouvernement, à savoir : les Ministres du Plan, de la Formation professionnelle et artisanats, du développement rural, du Ministre Délégué des personnes vivant avec handicap, des Vice-ministres du ministère de l'Intérieur, de l’Environnement et du Développement durable, des membres du cabinet du Président de la République, des responsables des services nationaux directement impliqués dans ce projet ainsi des partenaires de la RDC.

Jules Ntambwe


Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout