Il était annoncé. Il y a eu lieu le samedi 24 août dernier dans la grande salle de l’hôtel Africana Palace. Il, c’est le symposium du Groupe de Réflexion d’Elites Tshisekedistes (GRET).

En effet, la conférence organisée par cette structure était axée sur ‘’la matérialisation du rêve d’un Etat de Droit en République Démocratique du Congo’’. C’est dans cette foulée que le Professeur André Mbata, Franck Diongo Shamba ainsi que Me Sylvain Mutombo, ont appelé le peuple congolais à reprendre sa souveraineté à main et surtout de rappeler toujours le Président de la République la doctrine ‘’Tshisekediste’’ qui est avant tout : ‘’le peuple d’abord’’.

Le beau cadre de l’hôtel Africana Palace de la commune de Lingwala, a permis aux Tshisekedistes de bien réfléchir et de bien analyser la doctrine laissée par Feu Etienne Tshisekedi, d’heureuse mémoire, qui est fondée sur ‘’le peuple d’abord’’. D’entrée de jeu, le constitutionaliste André Mbata a laissé entendre que la souveraineté nationale, c’est le peuple. C’est le peuple congolais qui a un mot à dire, c’est le même peuple qui a la décision finale pour le pays. A l’en croire, le peuple doit jouir de ses droits, le pouvoir que le Président Félix Tshisekedi détient, ce n’est pas à lui mais plutôt du peuple congolais qui l’a élu lors de l’élection du 30 décembre dernier. «Le peuple doit défendre l’idéal de la démocratie tous les jours», a-t-il lâché.

Devant une attention soutenue de l’assistance, Franck Diongo Shamba a, quant à lui, fait montre du slogan ou encore le concept ‘’le peuple d’abord’’. Selon lui, c’est une approche idéologique et philosophique qui signifie, bien entendu, l’amour sans trahir le peuple, c’est le peuple en priorité. Dans cette même ligne droite, le Tshisekediste Franck Diongo a expliqué, sans ambages, à l’assistance qu’en commençant par le Chef de l’Etat jusqu’aux membres du gouvernement, tous sont les délégués du peuple congolais. «Ils sont au service du peuple, et c’est le peuple qui est le seul bénéficiaire de la jouissance du pouvoir qu’il a donné aux gens et qu’il les a commandités dans des différents ministères notamment au Parlement », a-t-il déclaré. A en croire Me Sylvain Mutombo, la doctrine Tshisekediste est un état d’esprit qui constitue justement à résister devant les antivaleurs. Un état d’esprit qui est un modèle pour toute la nation et cette doctrine doit être inculquée dans les cerveaux de tous les citoyens congolais afin de développer la RD. Congo dans les vraies valeurs démocratiques.

Christian Okende

 


Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout