Le rayonnement de la République démocratique du Congo dépend aussi de son architecture. Cette dernière attire les touristes dans d’autres pays.

Animé par la volonté de redorer l’image de la RDC à travers une bonne architecture, l’Autorité Morale de la société civile, le Deuxième Vice-président National de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), le Révérend Dr. Ambassadeur Milenge Mwenelwata, a effectué une visite de travail au bureau d’études Architecture ELYONE (ARCHE) et au siège de l’Ordre National des Architectes du Congo (ONA), le mercredi 31 juillet 2019.

Durant cette visite de travail qui s’est déroulée en deux phases, l’Ambassadeur Docteur Milenge s’est imprégné sur place du fonctionnement du bureau d’études ARCHE et a eu une série d’entretiens avec ses différents services et départements. Avec le patron de ce bureau d’études, l’Architecte GIBALE KANANGA Brunel, qui est un des membres actifs de la société civile, ils ont passé en revue différents projets phares qui font la marque déposée en RDC de cette société.
Accompagné de quelques collègues architectes, le patron du bureau d’études ARCHE, l’architecte GIBALE KANANGA Brunel a également fait part à l’Autorité Morale de la société civile de l’évolution dans la mise en place effective de l’Ordre National des Architectes du Congo (ONA), organe dont il assume la présidence du Conseil depuis son instauration par ordonnance présidentielle depuis le jeudi 13 décembre 2018 par le chef de l'Etat sortant, enterrant ainsi la Société des architectes du Congo (SAC). milenge 2

Ensemble, avec les architectes, GIBALE KANANGA Brunel a fait appel à l’accompagnement de l’Ambassadeur Dr. Milenge à l’ONA afin que cet organe national puisse jouir de toutes les prérogatives lui reconnues par le législateur congolais. Il a estimé que cet accompagnement du Révérend Dr Milenge est déterminant pour conduire à bien la mission de l’ONA en RDC.
Joignant l’utile à l’agréable, le personnel du bureau d’études ARCHE a offert à l’Ambassadeur Dr. Milenge un trophée en souvenir pour sa première visite au siège de cette structure.
Pour lier l’action aux mots, la visite de travail de l’Autorité Morale de la société civile s’est poursuivie au siège de l’Ordre National des Architectes du Congo (ONA) à Kinshasa.

Dans cette visite guidée par le Président de l’ONA et patron du bureau d’études ARCHE, l’Architecte GIBALE Brunel a offert au Révérend Dr. Ambassadeur Milenge une lecture détaillée du fonctionnement de l’ONA, ses perspectives d’avenir et les défis auxquels est confronté cet organe nouvellement instauré et en pleine formalisation partout dans le pays.
A l’issue de sa visite à l’Ordre National des Architecte, l’Ambassadeur Docteur Milenge Mwenelwata a apprécié tous les efforts déjà déployés. Il s’est réjoui que l’ONA qui est le fruit du plaidoyer de la société civile se soit inscrite dans une certaine progression. Il a promis de s’investir davantage pour que les objectifs assignés à l’Ordre National des Architectes par le législateur congolais soient atteints. Il a eu à formuler des orientations pertinentes au leadership de l’ONA au profit du bien pour le pays.
Au personnel du bureau d’études ARCHE, avec qui il a eu à s’entretenir dans la première phase de sa visite de travail, l’Ambassadeur Docteur Milenge l’a encouragé à poursuivre avec le bon combat et à maintenir la qualité de travail qui fait la marque de cette société.

Dans son mot de remerciements, le patron du bureau d’études ARCHE et Président du Conseil de l’Ordre National des Architectes du Congo (ONA) s’est dit hautement honoré par cette visite de travail que l’Autorité Morale de la société civile a offert en surprise aux deux institutions sous sa charge. Qualifiant cette visite d’une grande motivation, l’architecte en chef de l’ONA s’est dit satisfait que le bureau d’études ARCHE, comme l’Ordre National des Architectes du Congo, peuvent compter sur la personnalité très éminente du Révérend Dr Ambassadeur Milenge. Il a, pour se faire, sollicité davantage d’accompagnement, d’encadrement, de lobbying et des plaidoyers auprès de l’Autorité Morale de la société civile afin que l’ONA, dont la création avait eu à bénéficier de son concours puisse poursuivre son bon chemin et atteindre ses objectifs. Notamment, la protection des personnes et des biens dans l'industrie du bâtir, indispensable à la meilleure organisation des architectes tant congolais qu'étrangers exerçant en RDC.

La visite de travail de l’Autorité Morale de la société civile fait suite à la session de la Haute Académie de la Société Civile du vendredi 23 mai 2017 au cours de laquelle le patron du bureau d’études ARCHE, l’architecte GIBALE LEKI KANANGA Brunel avait eu à exposer. Placée sous le thème: «Comment vaincre le cycle des inondations et les érosions en RDC», une session qui avait connue la participation de plusieurs responsables des organisations de la société civile et qui serait résumée par une recommandation phare, à savoir: l’instauration urgente en RDC d’un ordre national des architectes en vue de faire respecter les normes urbanistiques dans le pays. milenge 3

Les responsables des organisations de la société civile avaient donné à l’architecte GIBALE LEKI KANANGA Brunel, à l’issue de cet atelier-séminaire, le mandat de formaliser rapidement le dossier de création de cet organe d’intérêt public. Un mandat avait été également apporté à l’Autorité Morale de la société civile afin que ce dernier assure les plaidoyers et lobbying pour sa création effective.
Plus de deux ans après cette session de la Haute Académie de la Société Civile, et plus d’une année après l’instauration d’un ordre national des architectes en RDC, l’Ambassadeur Dr Milenge a suivi avec attention le compte-rendu de l’Architecte GIBALE KANANGA Brunel et a fait une lecture sur place de son fonctionnement, de ses défis et des perspectives d’avenir.

Des principales innovations de l’ONA
Il convient de souligner que l’ONA est le gage de la meilleure prise en charge des architectes dans l'exercice de leur profession en garantissant une meilleure qualité des travaux au bénéfice de la société congolaise. Et, les principales innovations sont, entre autres, l'exclusivité de l’exercice de la profession par les professionnels du secteur; le regroupement de l'ensemble des architectes congolais en un Ordre en vue de resserrer les liens de bonne et fraternelle collaboration entre les membres et de sauvegarder les intérêts professionnels et moraux des membres; le renforcement du régime des sanctions en intégrant les faits infractionnels ; l’intégration des instruments juridiques internationaux ratifiés sur l'ensemble du territoire national relatifs à l'exercice de la profession d'architecte. Il sied de rappeler que la RDC compte au moins 550 architectes légalement reconnus. Malheureusement, il y a d’autres personnes qui s’improvisent architectes. Conséquence, ils construisent sans normes requises.

Jules Ntambwe

 


Statistiques

4782898
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8105
6698
21246
4690826
38179
640929
4782898

Your IP: 34.239.172.52
2020-04-07 18:51

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg