En vertu de l’Ordonnance n°19/031 du 29 avril 2019, portant nomination des membres du Conseil d’Administration et de la Direction de la Société Nationale d’Assurances (Sonas S.A), Lucien Bonyeme Ekofo prend officiellement le bâton des commandements de cette société commerciale en tant que Directeur Général entrant.

Il succède, pour ce faire, à Madame Carole Agito Amela ayant passé près de neuf ans à la tête de l’entreprise comme intérimaire. Ce, au terme de la cérémonie solennelle de remise-reprise qui a eu lieu au siège administratif, mercredi 8 mai 2019, entre Bonyeme Lucien, secondé par M. Badibanga Bangula Gilbert Directeur Général Adjoint, comité entrant et M. Bushiri Ramazani Directeur Général ad intérim et son Adjoint Alphonse Muteba Mbayo, comité sortant, installé par la ministre du Portefeuille en remplacement de Madame Carole Agito, élue Sénatrice de la législature en cours.

Présidée par Georges Ndebolo Mani et Stéphane Kakonde, respectivement conseillers, représentants Madame la ministre du Portefeuille empêchée, la cérémonie s’est déroulée en toute convivialité et sérénité en présence du président du Conseil d’Administration, M. Jean Robert et de tous les Administrateurs de la Sonas S.A. Le personnel en liesse n’a pas tari d’éloges à l’endroit du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à qui, il a présenté ses vives sincères et félicitations pour le choix judicieux opéré sur la personne de M. Ekofo pour prendre leur destin en mains. Mais, également, ses félicitations et encouragements sont allés droits à l’heureux promus à qui, il jure soutenir comme il se doit afin que leur entreprise soit débarrassée des antivaleurs et de l’asservissement au détriment d’un petit groupe d’individus.
Quant à la cérémonie proprement dit, la signature du Procès-verbal de remise-reprise, suivie de l’échange des signataires entre le DG a.i sortant et le DG entrant ainsi que la lecture du PV ont immortalisé l’événement qui marque un tournant décisif dans les anales de l’histoire de la Sonas S.A.

Des défis majeurs à surmonter
Prenant la parole, le DG Lucien Bonyeme a eu des mots justes pour féliciter le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour la confiance placée en sa modeste personne, en le confiant la direction de la Sonas.
A l’en croire, cette entreprise négocie le virage le plus important de son histoire. Pour cela, plusieurs défis sont à relever, a-t-il fait savoir. Et ces défis gravitent autour de quatre (4) piliers majeurs, à savoir : la dette sociale du personnel actif et non actif ; la compétitivité au regard de la présence sur le marché d’autres compagnies d’assurances ; l’applicabilité des contraintes sur l’Autorité de régulation des Assurances (ARCA) et, enfin, la remise en confiance des agents vis-à-vis des autorités établies pour un climat apaisé.

Il ne peut réussir une telle tâche périlleuse que grâce aux efforts de tout un chacun.
C’est pourquoi, il exhorte l’ensemble du personnel à bannir la division, le colportage et le clivage ethnique.
Pour sa part, en tant que comité de gestion, Lucien Ekofo restera attentif à toutes les remarques et suggestions dans le sens d’améliorer l’image de marque de l’entreprise. Un accent sera mis sur la politique prudentielle en conformité des prescrits de la loi n°15/005 du 17 mars 2015, portant Code des Assurances, a martelé le DG Ekofo.
De son côté, M. Bushiri, DG a.i sortant assure de toute sa disponibilité au nouveau comité entrant auquel il souhaite un fructueux mandat.

Il convient de rappeler que le PV lu à l’intention de tous les membres du Conseil d’Administration comporte les éléments valant patrimoine actif de l’entreprise ci-après :
Le statut de l’entreprise, la Convention collective, le Budget de l’exercice 2019, le Business planning 2016-2019, la feuille de route 2019, le projet de la Convention collective révisé, la liste de biens meubles et immobiliers. Les Etats des lieux des Entités Sonas etc. Tout ceci, doit être certifié et validé par le Conseil Supérieur du Portefeuille.

Eugène Khonde

Les plus lus