Officiellement, la Fondation Rania a procédé, le week-end dernier, au lancement de ses activités de plaidoyer pour la prise en charge des personnes vivant avec la drépanocytose en République Démocratique du Congo.

Dirigée par Mwamini Thambwe, cette Organisation non gouvernementale de droit congolais qui place son combat sous le signe de l'humanisme, est résolument engagée pour mener un lobbying efficace au niveau local et international.
Ainsi, elle a organisé un grand dîner de gala à Kinshasa où plusieurs autorités congolaises ont répondu en guise de soutien à cette initiative salvatrice.

C’était une occasion propice pour la Présidente de la Fondation Rania qui a sensibilisé les décideurs ainsi que ses partenaires sur le bienfondé de son combat dans le cadre de la prise en charge de cette maladie en RDC.
Mwamini Thambwe a également expliqué avec beaucoup de sérénités le contexte et l’intérêt dans lequel chacun est absolument invité à apporter son aide aux communautés vivant avec drépanocytose.
Evidemment, explique-t-elle, la drépanocytose est une maladie génétique et héréditaire grave. Elle consume l'individu et brise les rêves d’une génération.
«Autant la maladie est grave, autant elle peut être combattue si et seulement si, la bonne information circule. C'est à ça que tous, nous devons arriver pour mieux éclairer le chemin de nos enfants », a déclaré la Présidente de la Fondation Rania.

Pour joindre l’utile à l’agréable, cette soirée a été marquée par un appel de fonds qui a permis aux différentes personnalités tels que le Président et le Vice-Président du Sénat, le Vice-Ministre de la Santé, le Président de la CENI, les députés et tant d’autres membres du gouvernement de contribuer à ce programme d’assistance médicale. Toutefois, tous les fonds récoltés par la Fondation Rania ont été versés à l’hôpital Monkole et à la fondation Espoir pour la prise en charge et le dépistage (électrophorèse).

De son côté, Mwamini Thambwe a remercié tous les partenaires ainsi que le Dr Léon Tshilolo et le Dr Mazombi d’avoir éclairé la soirée avec leur présence.
Notons que la Fondation Rania est, à ce jour, l'une des organisations, engagées pour la cause des drépanocytaires. Sa mission ultime consiste à redonner espoir aux familles et personnes victimes de cette maladie appelée « SS » à Kinshasa.

Jordache Diala