Colors: Purple Color

Gaieté, sourire aux lèvres et bien d’autres sentiments de satisfaction étaient remarquables, le dimanche 22 septembre, au cours de la réception offerte par les cadres et membres du caucus Mai-ndombe de l’Union pour la nation congolaise (UNC), à l’endroit de Jean Baudouin Mayo Mambeke, à la suite de sa nomination depuis le 26 août dernier comme Vice-premier ministre de Budget du Gouvernement Ilunga Ilunkamba.

Les femmes congolaises sont sans nul doute dans l’allégresse depuis la publication, le lundi 26 août, du Gouvernement Ilunga. En effet, au-delà du fait que le taux de représentativité soit accru à 17%, une femme a été nommée au poste de Vice-premier ministre et trois autres comme ministres d’Etat dont Béatrice Lomeya Atilite, nommée au portefeuille du Genre, famille et enfant.

*Après avoir notamment entrepris les contacts politiques de haut niveau auprès de quelques responsables des institutions du pays, le groupe des 31 députés nationaux victimes des arrêts de superposition (G31) reviennent à la charge.

Au cours d’une conférence de presse organisée le mercredi 11 septembre au siège de leur parti politique, les Députés nationaux de l’Envol de Delly Sessanga ont livré en détail le contenu de la proposition de loi sur la révision de la Constitution déposée dernièrement à l’Assemblée nationale.

L’attente aura été longue. Finalement, le Gouvernement Ilunga Ilunkamba a vu le jour dans la matinée du lundi 26 août 2019, comme l’avait signifié le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, dans la soirée du samedi 24 août dernier, après qu’il ait déposé la deuxième mouture aux mains propres du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, à la cité de l’UA. Au final, cette deuxième mouture avait suscité un petit réajustement.

Au cours d’une activité organisée le week-end à la permanence du parti par l’interfédéral de l’UDPS grand Kasaï, Augustin Kabuya, Secrétaire général dudit parti est monté au créneau pour mettre en garde certaines personnalités qui, selon lui, se permettent de déplacer de langages désolants à l’endroit du Chef de l’Etat.

Si la publication du Gouvernement Ilunga Ilunkamba a soulagé une grande partie de la population qui vivait dans l’attente pendant sept mois depuis l’investiture de Félix Tshisekedi, cet exécutif a également provoqué des mécontentements dans le chef de plusieurs structures et associations du pays.

Réunis au sein du Groupe de Députés omis sur la liste définitive (G.D.O), les 31 Députés nationaux recalés par la Cour constitutionnelle mais qui se considèrent comme les oubliés de la liste définitive de 500 Députés nationaux, ont écrit à Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, qui séjourne en RDC depuis le 31 août dernier.

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout