Colors: Purple Color

Le mardi 16 février, devant des milliers des militants réunis à la permanence de l’Udps, alors qu’il présidait une matinée, Augustin Kabuya Tshilumba, dans sa casquette de Secrétaire général a.i de ce parti politique, n’a pas donné sa langue au chat pour recadrer certains acteurs politiques qui chercheraient à déstabiliser le pouvoir de Félix Tshisekedi.

Entre ceux qui se tordent le cou pour avoir des postes dans le prochain gouvernement, en sapant sans moindre altruisme le sort du souverain primaire, et les risques que court le pays face à la guéguerre entre le FCC et CACH, le leader de la société civile congolaise et Autorité morale du Bureau d’Actions et d’Eveil Culturel à l’Education, Jean-Marie Ntantu Mey plaide pour la mise en place rapide d’un gouvernement sui generis, composé essentiellement des Commissaires spéciaux.

Le Président ad intérim de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) ne fera pas cavalier seul dans ses nouvelles charges politiques. Jean-Marc Kabund-A-Kabund, c’est de lui qu’il s’agit, peut compter sur le soutien indéfectible de l’Association nationale des motocyclistes de ce parti.

Engagée dans la promotion et l’égalité des chances entre la femme et l’homme, ONU- Femme, en partenariat avec l’Union Congolaise des femmes des Médias, en sigle UCOFEM, a organisé, vendredi 12 avril dernier, à l’hôtel Béatrice de Kinshasa, un entretien avec les professionnels des médias, en vue de mettre en place un consortium des messagers dans la promotion de la femme politique en RD.

Depuis le dialogue inter congolais de Sun City, les entreprises publiques ont été réduites en simple butin partagé entre clans politiques au détriment de l’intérêt général et au mépris des principes universels de gouvernance d’entreprise ainsi que des bonnes pratiques qui en découlent.

Bénéficiaire de l'ordonnance présidentielle du 7 mars 2019, portant amnistie des prisonniers politiques et d'opinions, le professeur Jimmy Ambumba, avocat et ex. Coordonnateur en charge des questions juridiques et politiques de l'ex. mouvement Politico-militaire APARECO, de M. Honoré-NGBANDA NZAMBO-KO-ATUMBA est libéré de la prison de N'dolo, le 28 mars 2019. Pour ce faire, il est allé remercier le mardi 16 mars 2019, Joseph Olenghankoy Mukundji, président du Conseil National de Suivi de l'Accord et du Processus Electoral (CNSA). Ce, pour avoir mené, en tant que organe de surveillance du processus, une lutte acharnée en vue de l'aboutissement de l'Accord de la Saint Sylvestre ayant conduit à la relaxation des prisonniers politiques. Il a, également, remercié le Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour cet acte combien salutaire pris en leur faveur.
Mais, au-delà de tout doute raisonnable, prof. Ambumba note avec amertume que nombreux de ses colistiers prisonniers croupissent encore en prison, et pourtant, figurant sur la même liste de 49 Amnistiés par le Président de la République. Il s'agit de M. Floribert Zangu qui totalise, à ce jour, 14 ans de prison et de plusieurs expulsés du Congo-Brazzaville. En outre, a-t-il plaidé auprès de l'autorité du CNSA afin qu'il pèse de tout son poids auprès des instances compétentes pour que ses biens et argents saisis et confisqués sans PV de saisi soient restitués, sans délai. Et pourtant, précise-t-il, ses biens saisis n'avaient rien avoir avec son arrestation.
A la suite de ces entrevues, l'ex. Prisonnier s'est fortement réjoui de l'entretien fructueux qu'il a eu avec Joseph Olenghankoy qui était un habitué des cachots et prisons sous le régime dictatorial de Mobutu. Ce dernier a promis de faire tout ce qui est à son pouvoir régalien afin que son interlocuteur puisse obtenir gain de cause.
Il convient de rappeler qu'avant d'être transféré à la prison de N'dolo en 2014, professeur Jimmy Ambumba a passé une année et six mois à l'ANR (Agence Nationale de Renseignements) dans une cellule où il a vécu pratiquement seul, a-t-il révélé.

Eugène Khonde

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout