Colors: Purple Color

"Il y a lieu de cogérer le pays de nos ancêtres tout en évitant des polémiques inutiles de nature à faire reculer sans fin le développement de l’Etat. Notre peuple en a assez des querelles et de l’otage de notre cher et beau pays par un petit groupe d’entre nos compatriotes, du reste, insouciants du sort de la majorité.

Dans son discours tenu le mercredi 8 mai en prélude de la journée de l’Europe qui a eu lieu le jeudi 9 mai, le Chargé d’affaires de la délégation de l’Union européenne en RD. Congo, Guillaume Chartrain, a fait savoir l’intérêt de cette organisation continentale sur la situation politique et même socio-économique au pays de Lumumba.

Le théâtre politique congolais continue de faire jaser à travers les bouches autorisées. L’espace qui se fait de plus en plus rare au sein du camp de ceux qui détiennent les rênes du pouvoir, anciens comme nouveaux, contamine progressivement les voisins très proches de l’opposition dont les ténors se bousculent dans un double, voire triple jeu.

Réunies mardi, 7 mai 2019, pour une déclaration commune, les Forces du Progrès de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) ont exprimé leur satisfaction pour la mise en œuvre du programme de 100 premiers jours du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

*Le bilan des 100 premiers jours de Félix Tshisekedi à la tête de la République démocratique du Congo (RDC) reste timide. Le nouveau président a multiplié les mesures symboliques, mais reste prisonnier du FCC, son allié de circonstance. Autant le dire tout de suite, Félix Tshisekedi n’a pas ménagé ses efforts depuis son arrivée à la tête de l’Etat congolais le 25 janvier 2019. Le nouveau président a même frôlé la surchauffe. A peine installé dans le fauteuil présidentiel, Félix Tshisekedi s’est tout de suite attelé à la recherche de soutiens internationaux.

Les plus lus