Très grand, massif, teint noir, un regard pétillant et imposant par sa carrure d’un homme d’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo vient d’être confirmé 5ème Président de la République Démocratique du Congo, par la Cour constitutionnelle.

Et, par ricochet, il prévoit de récupérer en même temps l’impérium détenu entre les mains de son prédécesseur, Joseph Kabila Kabange, dès ce mardi 22 janvier 2019, pendant une cérémonie officielle, au cours de laquelle, il va prêter serment devant les mêmes juges de la plus Haute juridiction du pays. De ce fait, son élection a suscité toute une panoplie de félicitations, qui continuent d’ailleurs à s’abattre en interne comme à l’externe, quelques heures après le verdict final. Et, par conséquent, la SADC, les président africains et certains candidats malheureux, ne sont pas restés indifférents quant à ce.
La SADC, le précurseur…
Le futur locataire du palais de la nation jouit, d’ores et déjà, d’une reconnaissance venant des certains dirigeants africains. En attendant la position respective de l’Union Africaine et de l’Union européenne, ou encore de la Communauté internationale, qui sera connue incessamment, le successeur du Raïs Joseph Kabila, a été valablement congratulée. Les pays amis de la RD Congo, les organisations nationales et sous régionales ont salué à leur tour le nouveau chef de l’Etat issu d’un processus démocratique de longue haleine. « La SADC félicite le président élu de la Rdc, Monsieur Félix Tshisekedi, et appelle toutes les parties prenantes à soutenir le président élu et son gouvernement dans l’unité, la paix et la stabilité afin d’atteindre le développement socio-économique dans le pays», peut-on lire dans le communiqué de cette structure sous -régionale.
Comme si cela ne suffisait-il pas, certains présidents ne voulaient pas laisser passer cette si belle occasion qui, du reste, s’avère extrêmement rare en Afrique, de voir un Président céder, pacifiquement, son strapontin présidentiel, sans qu’il n’y ait de crépitement des balles. Le Président John Magufuli n’a pas attendu très longtemps pour rendre hommage au nouveau président congolais. « Suite à l’arrêt de la Haute Cour Constitutionnelle, je félicite Félix Tshisekedi pour son élection à la présidence de la Rdc. Tout en félicitant tous les congolais, je vous prie de maintenir la paix et d’affirmer mon engagement à renforcer nos liens historiques et fraternels», a-t-il écrit sur son compte twitter.
Hommages à Kabila
Les hommages ont été adressés également au Président sortant, Joseph Kabila, qui a contribué pour le parachèvement de ce troisième cycle électoral, au sein de la patrie de Lumumba et Mzee Laurent- Désiré Kabila. « Par un processus électoral entièrement organisé sans influence extérieure et la sagesse du Président Kabila, la Rdc vient de défendre sa dignité et sa souveraineté. Le Burundi félicite le président élu, Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi ainsi que le pas franchi par le peuple congolais », note le Président Pierre Nkurunziza du Burundi. Dans la même foulée, des sources concordantes confirment que le Président Sud-Africain, Cyril Ramaphosa, aurait appelé le nouveau président élu, Félix Tshisekedi pour le féliciter.
Sur place à Kinshasa, les organisations de défense des droits de l’homme dont Asadho, Acaj, Filimbi et plusieurs candidats présidents, à l’instar de Marie-José Ifoku, Noël Tshiani et Cie, engagés dans la course à la présidentielle, ont quant à eux salué le candidat n°20, déclaré vainqueur par la CENI et la Cour constitutionnelle.

Merdi Bosengele

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout