Dernières publications

Réunis au sein du Groupe de Députés omis sur la liste définitive (G.D.O), les 31 Députés nationaux recalés par la Cour constitutionnelle mais qui se considèrent comme les oubliés de la liste définitive de 500 Députés nationaux, ont écrit à Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, qui séjourne en RDC depuis le 31 août dernier.

Ces Députés font part de la violation par la RDC «de nos droits nous garantis tant par les instruments juridiques internationaux ratifiés par elle que par la Constitution et les lois de cet Etat». Ils relèvent en effet, le fait que la RD. Congo «s’est soustraite de ses engagements internationaux en mettant en place une Assemblée Nationale au sein de laquelle, l’on trouve des Députés nationaux qui le sont devenus par les arrêts rendus en violations des instruments juridiques internationaux et de l’article 168 de la Constitution». Se référant au contenu de la lettre, ils attendent du Secrétaire général une dénonciation de ladite violation «en espérant que les dispositions utiles seront prises pour ramener cet Etat au respect de ses engagements internationaux…».

GDO 1

GDO 2

GDO 3

Les plus lus