Dernières publications

A l’issue des résultats obtenus par le parti Union pour la Nation Congolaise (UNC) lors des élections du 30 décembre 2018, la Synergie des Forces pour le Développement du Congo (SYFODEC) s’est finalement décidé d’intégrer, la semaine dernière, le parti politique cher à Vital Kamerhe.

La cérémonie d’intégration a eu lieu au siège interfédéral de l’UNC dans la commune de Kasa-Vubu. Ce mouvement citoyen que dirige Francis Kuamba Makolo a été reçu pour son affiliation à l’UNC par le secrétaire interfédéral adjoint en charge de monitoring, le camarade Magloire Nlandu délégué par le Secrétaire interfédéral, Sakombi Molendo. Ce dernier a loué l’initiative de la SYFODEC dans son objectif de renforcer l’UNC en nombre et de batailler à ses côtés.

Cette démarche de la Syfodec s’inscrit également dans l’optique de permettre à l’UNC de mieux se positionner lors des prochaines échéances électorales locales et celles de 2023, avec un meilleur résultat que celui des joutes précédentes.
Dans son mot de circonstance, Magloire Nlandu a affirmé que l’UNC tiendra la barque avec la Syfodec car, c’est une organisation stratège en RDC, avant de louer à juste titre la stratégie de croissance des électeurs en faveur des prochains candidats de l’UNC en lice pour les élections locales et celles de 2023.

Le Secrétaire Général interfédéral adjoint en charge de monitoring a rappelé par la suite que la Syfodec fera un travail de terrain, en défendant les intérêts et les valeurs de ce grand peuple au centre de l’Afrique.
La Syfodec se lance ainsi dans la bataille par la planification de différentes stratégies pouvant améliorer son efficacité sur terrain, augmenter considérablement les chances de succès de l’UNC aux prochaines élections mais aussi par la maitrise des facteurs clés de la réussite d’une campagne électorale, synonyme de la victoire.

Ferme détermination
Avec une ferme détermination de son président, Francis Kuamba, la Syfodec compte soutenir et accompagner, sans relâche, l’UNC dans toutes ses actions afin d’alimenter et redynamiser ce parti politique, en dépeuplant ses adversaires au profit de son nouvel allié et étendre sa visibilité sur le territoire national.
Par ailleurs, la Syfodec songe à une forte réduction des risques imprévus quant à la campagne électorale, par la mise en place d’une méthodologie très adaptée et la politique de proximité afin de conquérir le pouvoir, de l’exercer et de le conserver le plus longtemps possible.

«C’est pourquoi, la Syfodec vise à accompagner Vital Kamerhe dans toutes ses actions au regard de sa vision de mettre l’homme au centre du développement qui, par ricochet, passera par la formation professionnelle de la jeunesse et dans la gestion de la chose publique», a lâché Jules Mandiedika, secrétaire général de ce mouvement citoyen. Car, tous les congolais doivent participer d’une manière ou d’une autre au réveil de ce grand pays continent.
Sans se voiler la face, Francis Kuamba a laissé entendre que l’UNC n’a pas obtenu ne fut-ce qu’un siège aux élections législatives provinciales de 2018 dans les différentes circonscriptions électorales de la ville de Kinshasa qui, du reste, est très stratégiques d’autant plus qu’elle est le siège des institutions. Ce qui constitue, pour la Syfodec une motivation, mais également une interpellation pour tous les militants et militantes de l’UNC et alliés de changer la tactique.

Teddy Mbulu

 

Les plus lus