Depuis la capitale nigériane où il a participé au Forum sur l’entrepreneuriat en Afrique le samedi 27 juillet dernier, le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, est intervenu devant ses homologues et un panel d’entrepreneurs, pour exposer et démontrer sa vision sur l’entrepreneuriat.

Il a également parlé de sa vision d’une Afrique rayonnante et prospère qui offrira des opportunités dans l’esprit d’entreprise dans un contexte gagnant-gagnant. Toujours à Abuja, le Président de la République a annoncé la création d'un fonds de garantie pour financer les jeunes porteurs des projets susceptibles de créer des emplois en RDC.
Une décision que le Parti politique CONGO POSITIF salue et qualifie d’un pas de géant vers la résolution de l'une des difficultés majeures que rencontrent les jeunes congolais qui se heurtent aux obstacles d'accès aux capitaux pouvant les aider à matérialiser leurs idées. A travers son président, Dieudonné Nkishi, ce parti Anti-chômage demande au Président de la République «de ne pas donner ces fonds de garantie aux banques mais de créer une Société Nationale de Fonds de Garantie qui, elle, se chargera d'étudier les projets, d'en retenir les plus bancables, de les financer et en suivre l'exécution sur terrain». Priant au Chef de l'Etat de lui faire l'honneur de l'entendre sur cette question, Congo Positif reste sceptique sur le fait qu’en accordant ces fonds aux banques, «il n'y aura pas de plus-value alors que la création de la Société de Fonds de Garantie à l'instar du Fonds de Promotion de l'Industrie (FPI), aura le mérite de créer des emplois directs dans toute la République».

BL

Congo Positif
Parti Politique Anti-chômage
Membre du Front Commun pour le Congo et de l'Alliance Politique CCU & Allies
Le Président National
DECLARATION POLITIQUE
La Direction Politique Nationale de CONGO POSITIF, Parti Anti-chômage a suivi avec grande satisfaction la décision prise par le Président de la République, Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, annoncée ce samedi 27 juillet 2019 à partir d'Abuja, au Nigeria, concernant la création d'un fonds de garantie pour financer les jeunes porteurs des projets susceptibles de créer des emplois en République Démocratique du Congo.
Cette décision, à n'en point douter, est un pas de géant vers la résolution de l'une des difficultés majeures que rencontrent les jeunes congolais qui, porteurs des projets structurants et à même de créer des emplois, se heurtent aux obstacles d'accès aux capitaux pouvant les aider à matérialiser leurs idées et par conséquent, créer des emplois.
CONGO POSITIF rassure l'opinion nationale qu'effectivement, plusieurs jeunes en République Démocratique du Congo, à l’Université et à la Cité, nourrissent des idées novatrices telles que mises en œuvre, elles peuvent favoriser la création de plusieurs entreprises, start-up et autres.
Cependant, CONGO POSITIF demande à Son Excellence Monsieur le Président de la République de ne pas donner ces fonds de garantie aux banques mais de créer une Société Nationale de Fonds de Garantie qui elle, se chargera d'étudier les projets, d'en retenir les plus bancables, de les financer et en suivre l'exécution sur terrain.
En accordant ces fonds aux banques, il n'y aura pas de plus-value alors que la création de la Société de Fonds de Garantie à l'instar du Fonds de Promotion de l'Industrie (FPI), aura le mérite de créer des emplois directs dans toute la République. Ces emplois directs, à leur tour, généreront les impôts et taxes ainsi que les cotisations de sécurité sociale sans compter l'amélioration des conditions de vie des familles qui seront touchées et sans oublier l'espoir qui renaîtra auprès des jeunes.
CONGO POSITIF prie que Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat lui fasse l'honneur de l'entendre sur cette question, pour l'intérêt des jeunes et de la Nation congolaise.
Fait à Kinshasa, le 28 juillet 2019
Dieudonné NKISHI Kazadi

 

Les plus lus