Contrairement à certaines rumeurs qui font état d’une mésentente entre les partisans du Front Commun pour le Congo (FCC) et ceux du Cap pour le Changement (CACH), le Secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya, a tenu à souligner noir sur blanc que la base de l’Udps ne s’oppose et ne s’opposera pas à la coalition FCC-CACH. « La base de l’Udps ne s’oppose pas à la coalition FCC-CACH.

C’est cette coalition qui a sauvé le pays aujourd’hui puisque quand Fatshi a remporté l’élection présidentielle, son prédécesseur avait tout. L’armée et la police étaient à sa disposition mais il accepté de passer le pouvoir de manière civilisée et pacifique», a-t-il déclaré au cours d’une matinée politique le mardi 23 juillet au siège du parti à Limete.

Abat donc les rumeurs de division entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila. Le Secrétaire général du parti présidentiel a brisé le silence. Dans son adresse, Augustin Kabuya n’est pas allé par le dos de la cuillère pour expliquer à des milliers des militants réunis au siège du parti que la coalition FCC-CACH est considérée comme le levier de l’évolution de la politique dans le pays.

A l’en croire, malgré la victoire écrasante à la présidentielle du 30 décembre dernier, il sera difficile pour lui et sa famille politique de diriger en bonne et due forme d’autant plus que le Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila est majoritaire au niveau de l’Assemblée nationale, au Sénat mais également dans les exécutifs provinciaux. « Parfois je m’étonne quand j’attends les gens dire que le Président de la République aurait trahi et vendu le pays. Ce sont ceux-là qui ont voulu finir la carrière de Félix Tshisekedi lors de l’accord de Genève qui se mettent à propager des messages de haine en l’endroit de l’Udps et son Autorité morale. Oui Félix Tshisekedi a trahi en quittant l’accord conclu à Genève, c’est la seule déception que moi je connais», lâche-t-il.

Kabuya considère de mauvaise foi tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre n’admettent pas les efforts fournis par le Chef de l’Etat alors que ce dernier, selon, lui se démène dans tous les sens pour apporter un changement qualitatif à la population. « Ces deux jours j’ai vu des commentaires négatifs concernant les photos qui circulent partout où l’ancien Président de la République a rendu visite à Fatshi dans son site de la N’sele. Je dois avouer ici que les deux hommes se sont rencontrés dans le cadre de la poursuite des discussions sur la formation du Gouvernement. Vous voulez que le Gouvernement soit publié mais vous ne voulez pas que les autorités du FCC et du CACH se concertent ? », s’est interrogé Kabuya Tshilumba. Pour le SG de l’Udps, le Congo-Kinshasa est en train d’emboiter le pas d’une vraie démocratie comme dans d’autres pays notamment, aux USA, en France tout comme au Ghana où l’on voit des anciens et nouveaux Chefs d’Etat se réunir autour d’une table pour discuter sur l’intérêt général de la nation.

Dans un autre chapitre, Augustin Kabuya Tshilumba a évoqué la question relative aux rumeurs faisant état d’un désaccord entre le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi et son Directeur de cabinet Vital Kamerhe. « Nous savons tous que Monsieur Vital Kamerhe a soutenu le Président de la République à un moment très crucial, il serait absurde d’oublier tout ce qu’il a fait pour nous. Il était candidat Président de la République comme Félix Tshisekedi, mais il a pris le courage de se désister en sa faveur. Maintenant que nous sommes au pouvoir, pensez-vous que nous allons le rejeter ? La réponse est que non», a-t-il éclairé avant d’inviter les militants à répondre massivement à l’activité de ce dimanche 28 juillet qui sera consacrée à la célébration du 40ème jour de l’inhumation de Feu Docteur Etienne Tshisekedi. L’événement se tiendra sur tous les 4 districts de la ville de Kinshasa en présence de maman Marthe, la veuve de Tshisekedi.

Gaston Kisanga

 

 

Les plus lus