« Dans le prochain Gouvernement, je ferai de mon mieux pour qu’il y ait un nombre élevé des femmes. Votre doléance sera amenée au Président de la République.

Je vous assure que le Chef de l’Etat va vous répondre, car il a toujours accordé beaucoup de privilège à la parité », sont là les quelques propos rassurants du Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, aux femmes de cette famille politique et celles de la Dynamique nationale des femmes candidates (DYNAFEC). Constatant une faible participation des femmes dans des institutions provinciales, cette structure a eu à déposer un mémo auprès du SG Kabuya, afin de plaider à sa faveur pour que pareille situation ne se répète pas au niveau du Gouvernement central.

En effet, le mardi 2 juillet, la permanence de l’UDPS était envahie non seulement par les femmes de ce parti politique, mais également de celles de la DYNAFEC, une organisation qui milite pour la participation des femmes dans les instances décisionnelles. Conduite par sa coordonatrice, Mme Carine Kanku, la DYNAFEC a déposé un mémo au Secrétaire général du parti présidentiel. L’on peut affirmer ici sans être contredit que dans ledit mémo, il a été demandé à M. Kabuya, en tant qu’un des proches du Chef de l’Etat, de plaider pour qu’il y ait une participation équitable entre les hommes et les femmes, dans les instances de décisions. « Monsieur le Secrétaire général, si nous sommes ici c’est parce que nous voulons que tu sois notre envoyé spécial auprès du Président de la République, afin qu’il y ait un grand nombre des femmes dans le prochain Gouvernement national. Déjà, nous avons des regrets du fait qu’au niveau des provinces, les femmes n’ont pas pu assumer de grandes fonctions. Dans tous les exécutifs provinciaux, il y a une faible participation féminine », déplore Carine Kanku.

A l’écoute des mamans, Augustin Kabuya a rassuré ses visiteuses et leur a promis de transmettre leur message à la Présidence de la République. A en croire Kabuya Tshilumba, Félix Tshisekedi est un homme qui accorde une attention particulière à la parité homme-femme. « Je connais très bien le Chef de l’Etat, il a toujours fait de la parité une de ses priorités. Soyez rassurées que vous serez représentées dans des institutions. Si le pays est ce qu’il est aujourd’hui, c’est à cause des hommes. Pourquoi ne pas donner une chance aux mamans de diriger de grandes institutions ? », S’est-il interrogé.
De son côté, la Présidente de la ligue des femmes de l’UDPS, Denise Lupetu, tout en remerciant M. Kabuya pour son sens d’écoute, a convié les femmes de sa structure de rester confiantes à la vision du Chef de l’Etat qui, selon ses dires, est un homme de parole et de changement.

Gaston Kisanga

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout