«L’Actuel occupant du Palais des Marbres (Palais de la Nation) ayant déjà une certaine expérience, il incarne mieux l’espoir de la création des mœurs d’alternance politique pacifique au Pouvoir.

Autrement dit, à la fin de son mandat, lorsqu’il cédera le pouvoir à un autre, ce sera pour la première fois depuis l’indépendance de notre pays, que l’alternance politique au pouvoir sera pacifique», disait-il à la page 97 de ‘‘Le Congo en Marche’’, en 2001, bien avant la tenue du dialogue intercongolais de Sun City, soit 18 ans auparavant. A travers l’accomplissement de cette prédiction, le Savant Congolais, Prof. Bernard Kabatu-Suila, remercie vivement le président sortant, Joseph Kabila, qui a respecté sa parole et qui a fait de lui le prophète.

Le Congo en Marche est un livre prophétique au vrai sens du mot ! L’écrivain et non le moindre, le Savant congolais qui nous avait habitué par ses théories scientifiques à nous parler dans les termes souvent obscurs pour les profanes, sort de l’obscurité pour nous parler dans la langue de monsieur tout le monde.

Au lieu de parler de sa Théorie des 5 Conditions Prioritaires du Développement, du Triangle des 5 ou de la Théorie de Triangle des cinq, l’écrivain nous renvoie à son vieux livre « le Congo en Marche»
Publié en 2001 où le Savant Congolais, le Prof. Kabatu Suila, décrit la Passation de pouvoir entre KABILA Kabange et TSHISEKEDI Tshilombo Antoine

A l’Affirmative, Comme si c’était hier, comme s’il l’avait déjà vécu l’évènement, en s’adressant aux Participants au Dialogue Inter Congolais à Sun City en Afrique du Sud, le Prof. Kabatu Suila écrit notamment en parlant du Président Joseph KABILA à la page 97 du livre :
«L’Actuel occupant du Palais des Marbres (Palais de la Nation) ayant déjà une certaine expérience, il incarne mieux l’espoir de la création des mœurs d’alternance politique pacifique au Pouvoir. Autrement dit, à la fin de son mandat, lorsqu’il cédera le pouvoir à un autre, ce sera pour la première fois depuis l’indépendance de notre pays, que l’alternance politique au pouvoir sera pacifique».

Le 24 janvier 2019, tout s’est passé à la virgule près. Il n’y a pas d’autres mots pour qualifier cet évènement de «prophétie» qui s’accomplie.
Grâce à ce livre publié en 2001, le Prof. Kabatu Suila est devenu un Prophète. Dans ce livre, le savant et Prophète Congolais fixe :
- Les objectifs du Dialogue Inter Congolais
- Il parle de la Formation du Gouvernement de la Transition
- Il anticipe sur la création de 28 Provinces aujourd’hui devenues réalité,
- Il propose et démontre la nécessité et l’urgence qu’il y a à créer plusieurs Provinces administratives dans le pays, ce qui engendrerait plusieurs emplois publics, non seulement à Kinshasa, mais aussi et surtout à l’intérieur du pays.
- En effet, si le pays doit se développer, c’est l’ensemble du pays qui doit avancer, les hommes et les femmes, les filles comme les garçons.
Aujourd’hui on parle de l’Emergence ;
- Le savant donne les contours du Gouvernement de la Transition, où il évoque la question liée à la qualification, les compétences des Acteurs, leur compétence, l’équipe géographique ou associative, etc.

Au chapitre lll du livre
- Il parle de la lutte contre le laxisme des Mandataires, de la lutte contre la corruption et contre le tribalisme. Il précise qu’elle doit être la lutte de tout le monde et de chacun, leur éradication devrait devenir l’objectif national ;
- Il conclut en disant ; Toutefois, c’est le Gouvernement qui dispose des arguments pour combattre tous ces fléaux : la corruption, le tribalisme, le laxisme ainsi l’anti-compatriotisme et non la Population.
Il affirme que la réhabilitation de l’Administration publique doit être le quasi premier objectif de tout gouvernement dans les PVD, car elle constitue pour tout PVD, le premier outil de développement.
Il affirme que sans Administration Publique organisée, solide et compétente, la construction du développement du pays sera de l’utopie.
Il a terminé son livre par une prophétie : en parlant du jeune Président qu’il venait de prêter serment à la télé, à la page 97 du livre, il dit : « l’Actuel occupant du Palais des Marbres (Palais de la Nation) ayant déjà une certaine expérience, il incarne mieux l’espoir de la création des mœurs d’alternance politique pacifique au Pouvoir. Autrement dit, à la fin de son mandat, lorsqu’il cédera le pouvoir à un autre, ce sera pour la première fois depuis l’indépendance de notre pays, que l’alternance politique au pouvoir sera pacifique ».
Quelle prophétie qui s’accomplie dans les termes prédits par l’Auteur, il y a de cela exactement 18 ans.

En septembre 2001, en écrivant son livre « le CONGO EN MARCHE » un savant Congolais prédis que Le Président Joseph Kabila Kabange sera celui qui, à la fin de son Mandat, cédera le pouvoir à son Successeur de manière pacifique cela pour la première fois depuis l’indépendance de notre pays ;

Cette prédiction s’étant accomplie depuis le 22 janvier 2019 par la cession du pouvoir d’Etat entre les deux Président sortant et entrant, leurs Excellences Kabila Kabange et Tshisekedi Tshilombo.

Son Excellence Kabila Kabange venait de faire de l’auteur de cette prédiction, le Prof. KABATU-SUILA, un Prophète.

Dans son livre « le Congo en Marche » du mois de septembre 2001, à sa page 91 1er paragraphe, il y a 18 ans, l’auteur avait prédit que Joseph Kabila Kabange sera celui qui, à la fin de son mandat, transmettra le pouvoir à son successeur et cela pour la 1ère fois depuis l’indépendance de notre pays pacifiquement.

Ce livre est encore disponible dans plusieurs bibliothèques.

La plaidoirie contenue dans ce livre en faveur du jeune Président, qu’il adressait aux participants du Dialogue Inter-Congolais à Sun City en 2001 est encore valable même aujourd’hui.

Avec cette passation pacifique du pouvoir au sommet de l’Etat aujourd’hui entre les deux Présidents, sortant et entrant Joseph Kabila et Félix Antoine Tshisekedi, sans aucun coup de fusil, sans effusion de sang,

Son Excellence Monsieur le Président Kabila Kabange vient de faire aussi de l’auteur de cette prédiction un Prophète de bonheur pour toujours ; Le Prophète de bonheur

Le Prof. KABATUSUILA Bernard Emmanuel Betu remercie infiniment Son Excellence Monsieur le Président Kabila Kabange d’avoir respecté sa parole : il a dit, il a fait et d’avoir fait ainsi de moi un Prophète.

A sa prise du Pouvoir après l’assassinat de son Père en janvier 2001, Joseph Kabila avait trouvé le pays morcelé en plusieurs Républiquettes dont celle du MLC de Monsieur Jean- Pierre Bemba et celle du RCD de Monsieur Azarias Ruberwa.

Pour convaincre les frères, chefs rebelles de venir négocier avec Kinshasa en vue de partager le pouvoir au Gouvernement central, afin d’unifier ainsi le pays, le Prof. KABATU-SUILA avait imaginé la création dans le Gouvernement de la Transition plusieurs Postes de Vice-présidents de la République le seul appât de taille, afin de pouvoir attirer les frères chefs rebelles à venir négocier avec Kinshasa.

Grâce à cet exercice intellectuel ingénieux, Kinshasa avait fini par récupérer, à travers la Conférence de Sun City, tous les territoires occupés de force par les rebelles.

Les Congolais qui pensaient que c’était le Président Sud-Africain Monsieur Tabo Mbeki qui aurait imaginé cette formule magique peuvent trouver la réponse à leur interrogation au premier paragraphe de la page 96 du livre Congo en Marche précité. Ce livre magique était publié bien avant le début du Dialogue Inter Congolais de Sun City.

Les plus lus