Dernières publications

A l’issue de la Plénière de la CENI du lundi 21 janvier 2019, Corneille Nangaa, Président de la Commission électoral nationale indépendante, a publié un nouveau calendrier réaménagé par rapport à celui publié le 5 novembre 2017.

Ce réaménagement fait suite à la perte des matériels dans la nuit du 13 au 14 décembre 2018 à Kinshasa. Dans la perspective de poursuivre la réunion en plénière, il a jugé nécessaire de relever les points importants de son calandrer. Dans son adresse, il a félicité Félix Tshisekedi Tshilombo pour son élection au Poste de Président de la République.
Les grandes dates des activités relatives à la poursuite du calendrier électoral dont le traitement du contentieux des législatives nationales et provinciales jusqu'au 23 mars 2019 :
La prestation de serment du nouveau Président de la République de la RDC après la publication des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle, en conformité avec le calendrier du protocole d’Etat et de la CENI.
Depuis lundi 23 janvier 2019, la CENI a démarré l’inscription des candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs dans le 24 provinces de la RDC.
La CENI procède à l’ouverture et installation des Assemblées provinciales dans les 24 provinces dès ce 24 janvier et le 26 janvier 2019 pour l’Assemblée Nationale selon la loi électorale en vigueur en son article 224 et article 114 d la Constitution de la RDC.
La cooptation des chefs coutumiers comme Députés Provinciaux commence le 28 janvier au 11 février 2019 à travers ses différentes phases notamment, la présélection dans les lieux de territoires ; la sélection aux chefs-lieux de provinces ; la cooptation dans les Assemblées Provinciales.
Il faut noter que l’élection des sénateurs ainsi que celle de gouverneurs et vice-gouverneurs est une combinaison des contraintes et délais tant opérationnels que légaux. C’est pour cela que les dates du 6 et 18 mars 2019 restent maintenues. Corneille Nangaa a rappelé que dans les provinces du Nord-Kivu et de Mai-Ndombe, les élections des Sénateurs, des Gouverneurs et Vice-gouverneurs n’interviendront qu’après l’organisation des scrutins directs des députés nationaux et provinciaux dans les circonscriptions de Butembo, Béni et Yumbi.
Bien avant, le Président de la CENI, dans sa communication, a rendu grâce à Dieu Tout-puissant avant de rendre des hommages mérités au Peuple congolais qui a accompli son devoir civique dans la paix; de même qu’aux Institutions de la République. ‘’Nous avons en fait plusieurs raisons pour rendre grâce à Dieu. Rappelez-vous ce qu’a été la volonté du peuple congolais qui ne voulait pas que la Constitution soit modifiée, que les dispositions constitutionnelles interdisant un troisième mandant présidentiel soient respectées, il a affiché un clair désir d’alternance au sommet de l’Etat. Comment ne pas rendre grâce à Dieu ?, s’est-il interrogé. Il n’a pas non plus oublié les rôles joués par le Chef de l’Etat Joseph Kabila pour son implication personnelle et déterminante et de toutes les institutions de la République, y compris les partis politiques et l’organisation de la Société civile.

Peter Tshibangu

 

Les plus lus