L’audience prévue vendredi 20 mars 2020 devant statuer sur la libération ou pas du Député provincial Mike Mukebayi n’a plus eu lieu. Pour cause, selon le collectif de ses Avocats, ladite audience a été annulée et renvoyée aux calendes grecques par ‘’un simple appel téléphonique du Premier Président de la Cour d’Appel, aux juges de la Chambre qui devait connaître les dossiers, a suffi pour que l’audience de ce jour ne se tienne.


‘’Ce qui est déplorable’’, renseigne ce collectif à travers un communiqué signé par Me Papy Mbaki Ndombele. C’est ainsi qu’à travers la correspondance dont une copie est parvenue à votre rédaction, le collectif des Avocats de l’élu de Lingwala actuellement incarcéré à la prison centrale de Makala dénonce l’attitude du Premier Président de la Cour d’Appel qui, à les en croire, sans aucun acte légal, ni motif valable, a renvoyé aux calendes grecques, les affaires prévues pour l’audience.
Le même collectif s’exprimant au nom de Mike Mukebayi, promet de déposer, dans les heures qui suivent, une plainte au Parquet près la Cour de Cassation contre Monsieur Lushule Bashoke Déo, pour «Abstentions coupables de fonctionnaire », « Atteintes portées par des fonctionnaires publics aux droits garantis aux particuliers » et « Détention illégale ».
Le Député provincial, élu de Lingwala, accusé pour diffamations et imputations dommageables est maintenu à la prison centrale de Makala en dépit de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle qui l’a réhabilité dans ses immunités parlementaires depuis le 7 février 2020.

MB

CollectifMike

 

Statistiques

4750716
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1751
4246
59890
4527212
5997
640929
4750716

Your IP: 34.204.178.160
2020-04-02 10:23

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg