Cette question est sur toutes les lèvres, particulièrement dans les milieux politiques. Plus personne ne comprend cet ‘‘homme de Dieu’’, qui a, vraisemblablement, oublié sa mission première, qui est celle de gagner les âmes à Christ.

D’où vient que, argumentent ses détracteurs, celui qui disait, il y a peu, aux catholiques, plus particulièrement au Comité Laïc de Coordination, qu’il faut laisser à César ce qui est à César et à Dieu ce qui lui appartient, soit plus politique que les politiques ? N’est-ce pas lui qui dénigrait le Secrétaire Général de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, le très respecté Abbé Shole, au point de se demander qui est-il, Abbé Shole ? Voilà autant de questionnement.

Qu’à cela ne tienne, selon des sources crédibles et fiables, le Pasteur Mukuna et son colistier Bababaswe seraient recrutés par des officines occultes pour saboter l’action de FATSHI, en se faisant passer pour les alliés de l’UDPS. Ils veulent exécuter le plan qui consiste à amplifier la crise entre le FCC et le CASH. Avec pour objectif, inciter, par des propos incendiaires, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, à dissoudre l’Assemblée nationale. Ce qui obligera le Chef de l’Etat d’organiser les élections législatives, en moins d’une année, pour que ceux qui ont manqué d’entrer dans les Institutions puissent se retrouver.

Pour maintes analystes, le Président Tshisekedi l’a déjà compris. Et, il l’a dit à maintes reprises qu’il n’y aura pas de rupture de la coalition FCC-CACH.

A un autre analyste de soutenir que si jamais il y a rupture de la coalition, le pays va se diriger tout droit vers une cohabitation. Et, dans ce cas de figure, le président n’ayant pas la majorité au parlement, il appartiendra plutôt au FCC de prendre le contrôle de toutes les institutions. Comme pour dire, que la situation sera davantage plus compliquée pour le Président de la République.
Le Pasteur Mukuna a-t-il fait toutes ces analyses ? Est-il plus avisé que les cadres de l’Udps et les conseillers de Félix Tshisekedi.

Voilà qui pousse d’aucuns à conclure que Mukuna est encouragé par des gens qui ont d’autres visés que ‘‘le peuple d’abord’’ cher au lider maximo, le regretté Etienne Tshisekedi wa Mulumba, que valorise son fils.
Pasteur Mukuna : ‘‘A qui profiterait l’exacerbation de la crise FCC-CACH’’ ? Méditons.
Pour finir, nos sources exhortent plutôt le Pasteur à prier pour le Président de la République afin que l’Eternel Dieu puisse lui accorder sagesse et intelligence pour diriger ce grand Congo.

La Pros.

Statistiques

4762358
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
706
4836
71532
4527212
17639
640929
4762358

Your IP: 3.234.244.18
2020-04-05 02:25

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg