La réhabilitation du gouverneur Atou Matubuana et son vice- gouverneur Justin Luemba dans l’affaire du scandale sexuel au sommet de l’exécutif provincial du Kongo Central pourrait attirer de la malédiction au peuple Ne Kongo.

C’est ce qui ressort de la déclaration du Mouvement citoyen: Rassemblement des Jeunes pour la Reconstruction et le Développement (RJRD) par l’entremise de M. Musete Angelete THE BEST, Chef d’Antenne de la Commune de Matete, prononcée au lendemain de l’annonce de cette décision par le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité.
Pour le RJRD, le sexe et l’honneur des personnes investies de l’autorité de l’Etat ont été désacralisés. Par conséquent, banaliser un tel scandale sexuel voudrait simplement dire que les ancêtres: Mfumu Kimbangu, Kimpavita, Joseph Kasa-Vubu, Nzeza Landu, Thomas Kanza, Tata Wonda (…) et les dieux Kongo adoraient le déshonneur du Chef. Que Non! Et pourtant, dans une certaine tradition à laquelle appartient le peuple Kongo, l’exemple du maître entraine. Il va de soi que le Chef est un modèle de vie, modèle d’éthique, modèle de générosité…, bref, modèle des vertus.
A en croire M. Musete, l’impunité est un génocide. C’est pourquoi, il faut se défaire de celui qui fait mal pour servir d’exemple.

Où serait alors l’acte d’engagement à l’éthique ou à la morale pris solennellement par le gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba? Serait-il du formalisme pur et simple? Se demande le RJRD. Le code d’éthique de l’agent public de l’Etat serait-il une fiction?
Il est vrai que les partisans de l’impunité triomphent sur ceux de la répression du scandale sexuel. Mais, ceux-là dont la nudité a fait le tour du monde aurait-il la conscience tranquille devant leurs administrés? Quelle leçon de morale vont-ils apporter?
Eu égard à toutes ces lancinantes interrogations, l’opinion attend d’être informée des conclusions d’enquêtes sur ce dossier.
Les billets verts auraient-ils eu de l’influence sur la morale? S’interroge encore Musete Angelete, Chef d’Antenne, commune de Matete.

Eugène Khonde

Les plus lus