Le Ministère du Plan, à travers l’Institut National de la Statistique (INS), a organisé ce jeudi 31 octobre 2019 à l’hôtel Béatrice, la cérémonie de présentation de l’Annuaire Statistique de la RD. Congo 2017-8ème édition.

Ce dernier contient des données actualisées et pertinentes produites conformément aux normes internationales de publication et de diffusion des données statistiques. Elles permettront, entre autres, la concession et la formulation, l’élaboration et la mise en œuvre ainsi que le suivi, évaluation des politiques et programme de développement d’un pays auquel recours les utilisateurs des statistiques provenant de n’importe quel secteur. Cet Annuaire statistique 2017 de la RD. Congo regroupe des données sectorielles de la vie nationale et compte 477 pages.

En effet, l’Institut National de la Statistique (INS), en collaboration avec les Administrations et les ministères sectoriels, est parti collecté les données là où elles se trouvent, là où elles ont été cachées en vue de les compiler, les traiter et les analyser pour ensuite les présenter sous-forme des tableaux statistiques. Toutes les différentes étapes qui entrent dans le processus de l’élaboration et de production d’annuaire statistique, nécessitent des moyens importants notamment, en ressources humaines, matérielles et financières. C’est grâce aux efforts soutenus des uns et des autres que cet annuaire statistique a été rendu disponible. Sans oublier les partenaires au développement dont le PNUD, la BAD, la Banque mondiale ainsi que le Gouvernement de la République qui n’a ménagé aucun effort pour accompagner l’Institut National de la Statistique dans sa mission de rassembler, d’analyser pour le compte de la République principalement les informations statistiques nécessaires pour sa politique démographique, économique et sociale, en mettant le fonds nécessaire qui a permis d’élaborer et de produire cet Annuaire Statistique.

Présentation
Le Directeur Général de l’Institut National de la Statistique, Roger Shulungu Runika a laissé entendre qu’il y a eu plusieurs sources de référence dans le passé, mais il fallait une source de référence fiable pour la diffusion de l’information statistique du pays. Il y a, entre autres, l’instauration d’un cadre de compilation de statistique nationale par le regroupement en un seul volume, les statistiques démographiques, politiques, économiques et sociales du pays.
L’élaboration de cet annuaire 2017 a été réalisée par un cursus large avec l’intégration de toutes les structures productrices des données statistiques notamment, les administrations publiques, les secteurs privés, la société civile, les Universités ainsi que les partenaires techniques et financiers.

Aussi, pour bien élaborer l’annuaire statistique 2017, il avait fallu quatre phases pour que ces données publiées ne soient pas contestées. Il s’agit de la phase de l’identification des services sectoriels producteurs, la collecte, la compilation au traitement et analyse des données sous-forme des tableaux et, enfin, la validation sectorielle finale. Cet Annuaire Statistique de la RDC 2017, dans son contenu, renferme trois grandes parties. La partie sur la représentation de la République Démocratique du Congo, la partie sur les statistiques démographiques et sociales et la dernière dédiée aux statistiques économiques. Ces trois parties ont été développées dans 28 secteurs d’activités et contenus dans 813 tableaux d’indicatifs.

Contenu
D’après le DG de l’INS, le document autorisé est la voie pour nous communiquer le nombre estimé et officiel de la population congolaise. Suivant le calcul, la population congolaise en général est estimée à 81.994.000 habitants, et la population de la ville-province de Kinshasa aujourd’hui est estimée à 12. 642.000 habitants sur base des statistiques démographiques et sociales.

Leçon à tirer…
La leçon à tirer de cet annuaire statistique de la RD. Congo 2017, selon le DG Roger Shulungu Runika, est principalement la nécessité de faire une campagne de sensibilisation auprès des services sectoriels, mais aussi le renforcement des capacités des points focaux. ‘’La formation parce que la science évolue en matière des techniques des contrôles, techniques de l’information des données, et les techniques de diffusion‘’, a-t-il fait savoir, avant de faire le plaidoyer en faveur des agents et cadres de l’INS pour une prime spécifique conséquente.

En ce qui concerne les défis à relever, le numéro Un de l’INS a fait savoir que la RD. Congo doit pérenniser et systématiser la production d’annuaire statistique pour que normalement cet Institut puisse sortir chaque année un annuaire. Donc, il faut le financement du système statistique national d’un budget conséquent et d’appui technique attendu des partenaires techniques et financiers. Il est aussi question du renforcement de leadership et la coordination statistique assurée par l’INS en termes de planification, alignement, suivi et évaluation. Cet Annuaire Statistique 2017 a été baptisé par la VPM en charge du Plan, Elysée Munembwe.

La Pros.

 

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout