Toujours dynamique et prêt à écouter les autres, Sakombi Molendo est parmi les rares ministres de ce premier gouvernement de l’ère Tshisekedi qui tient mordicus à matérialiser la vision du Président de la République pour le développement dans tous les secteurs.

Rien que ses actions renseignent combien les portes de son ministère restent ouvertes à tout congolais ou étranger qui veut bien investir au profit d’un nouveau Congo.
C’est dans ce cadre que le Ministre des Affaires Foncières, Aimé Sakombi Molendo, a accordé une audience à Jonathan Bakambu, père de l’international congolais Cédric Bakambu, évoluant actuellement à Beijing GUOAN, en Chine.
C’est en qualité de Vice-président de la Fondation Bakambu que le géniteur biologique du footballeur est venu rencontrer le Gouvernant avec un message bénéfique pour l’intérêt de la nation.
Jonathan Bakambu était porteur des projets d’investissement chiffrés à plusieurs millions de dollars, que son fils compte injecter dans l’économie congolaise.

Après des échanges nourris, renseigne-t-on, le Ministre des Affaires Foncières a tenu à rassurer le père de Cédric Bakambu de son implication et son accompagnement personnels en vue de permettre la réussite de la vision de Cédric Bakambu.

Au chapitre du tourisme, le footballeur international, Cédric Bakambu veut financer la réhabilitation du site touristique de Sianfumu, à Moanda. Il faut retenir que ce site réputé comme un ancien comptoir des esclaves est complètement tombé dans les oubliettes et donc abandonné à ce jour. Epris d’amour pour son pays d’origine, le jeune Bakambu veut œuvrer pour la restauration de cet important élément de mémoire collectif.

Vue la pertinence, l’intérêt et surtout la quintessence de différents projets présentés par rapport à la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en conformité avec le programme de gouvernement du Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilukamba, Aimé Sakombi Molendo ne pouvait que s’engager à encadrer la matérialisation desdits projets.
Dans une autre rubrique et pas la moindre, au menu des échanges, il s’avère que Cédric Bakambu se propose d’être beaucoup plus actif dans le secteur de l’enseignement et l’épanouissement de la jeunesse. A ce propos, l’athlète congolais entend faire un don des ordinateurs à quelques écoles ciblées de la capitale et aussi œuvrer pour l’alphabétisation. Ce qui a conforté davantage le Ministre des Affaires Foncières dans sa décision d’encourager les initiatives de Bakambu en faveur du peuple congolais.

Par ailleurs, pour ce jeune footballeur professionnel, le projet d’investir dans son pays d’origine entre dans la droite ligne de l’appel du Président de la République Démocratique du Congo, lancé aux fils et filles du Congo vivant à l’extérieur de contribuer au développement de leur pays.

J.Diala

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout