Le 6 octobre de Chaque année, la République Arabe d’Egypte célèbre la victoire des Forces Armées Egyptiennes. Comme de coutume, pour l’année 2019, à Kinshasa, capitale de la Rd Congo, l’ambassade de ce grand pays ami, n’a pas dérogé à la règle, en organisant une réception ayant permis à l’attaché de défense et à l’ambassadeur Hamdy Shaaban, d’expliquer à leurs convives l’attention particulière que le peuple égyptien accorde à cette victoire.

En présence du corps diplomatique accrédité en RDC, les officiers supérieurs et des officiers des FARDC, la communauté égyptienne vivant en RDC et le contingent égyptien de la Monusco, l’attaché à la défense de la République Arabe d’Egypte en RDC a signifié que la guerre du 6 octobre 1973 avait pour objectif la libération du territoire égyptien qui était occupé.

«La préparation, la déception stratégique, la traversée du Canal de Suez, et l’assaut de la ligue de Barlev sont considérés comme un miracle militaire qui est enseigné jusqu’à présent dans tous les Instituts Militaires dans le Monde entier», fait savoir l’attaché à la défense égyptienne en RDC. D’après lui, les bravoures des Forces Armées Egyptiennes ont protégé les frontières de l’Egypte et dissuadé les envahisseurs tout au long des époques. D’où, saisissant l’occasion de la célébration du 46ème anniversaire de cette victoire, il a tenu à remercier les peuples pacifistes qui ont aidé à réaliser la victoire et à l’instauration de la paix. «Les Forces Armées Egyptiennes ont protégé les frontières Egyptiennes ont toujours pris partie de la volonté du peuple, son rôle de premier plan était clair pendant deux révolutions du 25 janvier et celle du 30 juin 2019 », a-t-il expliqué.

Nouvelle phase du développement
A en croire ce militaire, le peuple égyptien est entré dans une nouvelle phase de développement et de prospérité, en mettant en place des projets stratégiques tels que le développement de l’axe du canal de Suez, le creusement de quatre tunnels sous le canal, la bonification d’un million et demi feddans, la construction d’une nouvelle capitale administrative. Il a, en outre, signalé que l’Egypte fait face à une guerre féroce contre le terrorisme. « Les Forces Armées Egyptiennes mènent actuellement un vrai miracle militaire», dit-il.

Pour l’attaché militaire, l’armée égyptienne est aujourd’hui l’une des plus grandes armées du monde. Elle joue, argumente-t-il, un rôle important pour la stabilité et la sécurité au niveau mondial, grâce à sa participation internationale au sein des Nations Unies et l’Union africaine. « Plus de 30.000 militaires égyptiens ont participé aux 37 missions de maintien de la paix pour les Nations Unies dans 24 pays. Actuellement, plus de 2000 militaires et policiers égyptiens participent à neuf missions de maintien de la paix pour les Nations Unies», fait-il savoir. Parlant des liens historiques entre la RDC et la République Arabe d’Egypte, l’attaché à la défense a signifié que ces deux pays coopèrent dans plusieurs domaines.

Merdi Bosengele

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout