Partenaire de taille pour la République Démocratique du Congo, la France reste déterminée à soutenir Félix Tshisekedi et son Gouvernement dans différents secteurs. Sur le plan économique, Paris, à travers son ambassadeur en RDC, a encore une fois rappelé l’intérêt croissant des acteurs économiques français pour booster le marché congolais.

C’est ce qu’ a révélé François PUJOLAS, lors de la rentrée de la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Congolaise (CCIFC), à Kinshasa. En présence de toutes ses entreprises membres et partenaires, il était également important pour la CCIFC de faire le bilan sur une année riche en évènements où la France et ses entreprises ont pu montrer un fort intérêt pour le marché congolais. Cette rentrée a permis de revenir sur le succès de la dernière Semaine Française de Kinshasa, co-organisée par la CCIFC, l’Ambassade de France et les Conseillers du commerce extérieur de la France en RDC (CCEF), qui s’est déroulée en juin dernier. Bilan très positif cette année avec la venue d’intervenants de haut niveau, une meilleure affluence et une fréquentation record des conférences et ateliers. La venue du Directeur général international de Proparco, filiale de l’Agence Française de Développement pour le soutien au secteur privé, M. Grégory Clémente, a permis des rencontres entre des acteurs économiques d’importance et des perspectives de développement riches. Grâce aux diverses rencontres en B2B, de nombreux partenariats ont pu se nouer ce qui a notamment bénéficié aux start-up locales. La France a aussi été présente pour la première fois sous la forme d’un pavillon à la DRC Mining Week de Lubumbashi. L’opportunité de montrer qu’elle a une expertise en matière de sous-traitance, y compris dans le monde minier et qu’elle est pleinement présente au Katanga. Des entreprises sont d’ailleurs venues de France, accompagnées par la CCIFC, pour rencontrer des acteurs clés locaux. L’Ambassadeur de France, M. François Pujolas a profité de l’occasion pour rassurer les entreprises sur le renforcement des relations entre la France et la RDC depuis la nomination de nouvelles autorités, et de l’intérêt croissant des acteurs économiques français pour le marché congolais. Il a d’ailleurs rappelé que l’Ambassade de France ainsi que les autres partenaires et acteurs réunis au sein du réseau «La France en RD Congo», travaillerons ensemble pour aider à la concrétisation de l’objectif nouveau du président Félix Tshisekedi et de son gouvernement d’améliorer le climat des affaires. M. Pujolas a souligné le rôle essentiel de la CCIFC ainsi que des autres associations et groupement économiques qui promeuvent les intérêts français en RDC (Club français des Affaires, CCEF, etc.), non seulement dans l’animation de la communauté d’affaires, dans la défense et la promotion des intérêts des entreprises installées en RDC, mais également dans leur rôle d’accompagnement de nouveaux entrants. Il a, enfin, félicité la CCIFC pour son dynamisme, son rayonnement par la présence de bureaux dans plusieurs grandes villes de la RDC ainsi que son empreinte dans la communauté des affaires.

Jordache Diala

 

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout