Dernières publications

«RDC : Industrialisons le tourisme». C’est autour de cette thématique que se tiendra du 26 au 28 septembre prochain la première édition du forum sur le tourisme en Rd. Congo.

L’annonce a été faite le week-end dernier au cours d’une conférence de presse organisée sous la barbe du Consortium des opérateurs Touristiques (COPTOUR) en RDC. Le vœu sera, lors de cette toute première édition, de sensibiliser les gouvernants et les gouvernés afin qu’ils s’évertuent dans le tourisme, a déclaré John Katumba, président du Coptour.

Professionnels des médias présents, décor planté. C’est aux environs de midi que tout a commencé. Il était question d’éclairer l’opinion sur la thématique et ses contours. Le Congo-Kinshasa est un pays à vocation touristique. D’où, il vaut mieux exploiter si fort cette zone afin qu’elle soit productrice des ressources, a, sans ambages, indiqué le président de Coptour. « La sensibilisation à tous les niveaux consistera à voir des différents problèmes et comment y remédier. Jadis, la République Démocratique du Congo fut un pays des calamités et des guerres ; mais à la suite d’une alternance pacifique, il est redevenu un pays de convivialité. De ce fait, il est temps que le tourisme soit une industrie au pays de Lumumba comme cela est le cas sous d’autres cieux», a-t-il signalé. Eu égard à ce qui précède, il sera question, a-t-il poursuivi, de redorer l’image de la nation en dépit de mauvaises interprétations que certains médias étrangers ont apporté à la population mondiale, via les réseaux sociaux. «On doit parler du tourisme ici chez nous lorsque nous-mêmes nous le consommons. Et, aussi la bataille de changer l’image de la RDC. Car, lorsqu’on clique sur le site : image de la RDC, ce sont des mauvaises images qui apparaissent. D’où, nous avons aussi cette mission», a renseigné ce spécialiste en matière touristique.

Durant ces trois jours, plusieurs thématiques seront exploitées. Le premier jour, il sera question de partager de bonnes pratiques et expériences notamment, avec les ambassadeurs de la France, de l’Afrique du Sud, du Kenya et de la Namibie. Les deux autres journées seront concentrées à l’exploitation de différents secteurs de la science du tourisme et la visite dans quelques sites au pays. Par ailleurs, ces opérateurs ont salué la nomination d’un jeune comme Ministre du Tourisme.

Lambert Saïdi

Les plus lus