Dernières publications

DROIT DE REPONSE DE MONSIEUR RAOUL ELENGE
(LA PROSPERITE)

En date du 03 juin 2019, un article est paru sur le site Internet du journal « La Prospérité », sous le titre « Kinshasa : Ritha Bola Dula remplace Raoul Elenge à la tête de la DGRK », dont l’auteur indiqué est Monsieur Boris Luviya.
Tout d’abord, je rappelle que j’ai démissionné de mes fonctions par courrier daté du 1er juin 2019 et réceptionné le 3 juin 2019 par le cabinet de Monsieur le Gouverneur de la Ville-Province de Kinshasa, et que c’est en conséquence de ma démission que Monsieur le Gouverneur a nommé mon successeur, en la personne de Madame Ritha Bola Dula, étant précisé que l’arrêté de nomination de mon successeur date, comme le rapporte votre article précité, du même jour que celui de la réception de ma lettre de démission, ce qui est un délai assez extraordinaire pour le souligner.
Ensuite, je réfute en bloc toute les accusations contre moi, et qui sont résumées dans votre article, mais je souhaite ici concentrer mes réponses principalement sur les points sur lesquels votre article me paraît donner un écho favorable à certaines accusations.
Par exemple, votre article évoque le fait que l’honorable député provincial Charles MBUTA MUNTU, interpellateur, aurait exigé ma version «sur des faits établis, documentés et ayant fait l’objet d’enquêtes approfondies, sur dénonciation des tiers ». En réalité, force a été de constater que les faits sur lesquels j’ai été amené à répondre à l’honorable MBUTA MUNTU n’apparaissent nullement comme documentés et ayant fait l’objet d’enquêtes approfondies. Du reste, rien de tel n’a été produit à ce jour.
De plus, il est rapporté, s’agissant de la question de l’achat de la parcelle abritant le siège de la DGRK, que j’ai dit à l’Assemblée Provinciale de Kinshasa, lors de la séance du 13 mai 2019, que la DGRK avait « emprunté 2.000.000 USD à AFRILAND FIRTS BANK pour acheter cet immeuble dans le respect des procédures légales », mai que j’ai « été vite contredit par le Président du Bureau suite à la confusion constatée dans les annexes fournies dans le dossier». Pourtant, ceci est tout à fait inexact. Le dossier contient bien toutes les informations et les annexes justifiant du respect des règles et de la transparence des opérations financières relatives à cette acquisition immobilière de la DGRK.
Etant maintenant libre de défendre mon honneur et ma réputation, je continuerai d’œuvrer, avec mes avocats, à rétablir, par toutes voies, l’exactitude des faits et la vérité du Droit, car les faits sont têtus et le Droit ne peut être tordu pour satisfaire quelques individus qui ont cru devoir me sacrifier sur l’autel d’intérêts qui n’ont rien à avoir avec l’intérêt général.
Raoul ELENGE, ancien Directeur Général de la DGRK

NDLR : Loin de la rédaction l’idée d’engager un bras de fer improductif avec le concerné, La Prospérité tient tout de même à préciser que le reporter du journal n’a fait que rapporter les faits, tels qu’ils se sont déroulés lors de débats à l’Assemblée provinciale de Kinshasa, en reprenant les propos et de l’interpellateur et du président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Et donc, lesdits propos n’ont pas été inventés par le journaliste, mais tenus publiquement par les Députés provinciaux lors de ces débats axés sur la gestion de la DGRK.

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout