Considérant la nécessité de préserver la paix sociale au sein de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, le Député provincial Mike Mukebayi y est exclu temporairement pour une période de 12 mois.

Une exclusion assortie de la retenue de ses émoluments pendant toute la durée de l’exclusion. C’est ce que révèle le communiqué signé le lundi 3 juin 2019 par Godé Mpoyi, le président de l’APK. Une décision qui intervient quelques jours après que le Député provincial Mayasi Nene André, intervenant par motion d'information le 31 mai dernier, ait sollicité la levée des immunités de l’élu de Lingwala, pour avoir outragé et insulté les chefs coutumiers siégeant à l’APK. ‘’ Mike Mukebayi a failli à l’éthique professionnelle du fait de l’outrage à l’Assemblée plénière‘’, dit le communiqué.

La décision d’exclusion temporaire est prise par le Bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa après avis de l’Assemblée plénière. Cependant, le commandant de la police de l’Assemblée provinciale de Kinshasa est chargé de l’exécution de la présente décision qui entre en vigueur à la date de sa signature.
Le bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa s’implique également pour que les immunités parlementaires du député provincial soient levées. La procédure a été enclenchée contre le concerné, accusé notamment de diffamation et chantage.

Une fois les immunités levées, le bureau de l’organe délibérant de Kinshasa va poursuivre en justice Mike Mukebayi.
Lors de la derière sénace plénière, Mike Mukebayi avait immédiatement démenti les accusations à sa charge en expliquant qu'il aurait été dénigré par un quidam sous-traité par le journaliste Pie Gérard Elenge et qui l’a qualifié d’abruti parmi tous les députés. C’est pourquoi, il a rétorqué à son interlocuteur qu’il y avait à l’APK des chefs coutumiers illettrés afin de démontrer qu’il n’est pas le plus abruti de cette Assemblée. ‘’Je m’assume, qu’ils ouvrent les poursuites, c’est Godé Mpoyi qui les a instrumentalisés. Il a dit qu’il va me faire agenouiller pour demander pardon devant tout le monde, je ne le ferai pas, je ne m’inclinerai pas devant l’orgueil de Godé Mpoyi. Il est président à l’assemblée, il n’est pas président partout, je suis prêt qu’on aille en justice et je ne pense pas que je vais perdre, la guerre a commencé‘’, avait-t-il dit.

Selon lui, en effet, ‘’ils m’accusent de diffamation parce que j’ai répondu à une interview où on me traitait de plus bas et j’ai dit qu’on ne pouvait pas me traiter ainsi parce qu’il y a des chefs coutumiers ici à l’assemblée qui sont moins bas que moi, je ne me reproche de rien‘’, a déclaré le Député provincial Mike Mukebayi dont un de ses collègues sollicite la levée des immunités.

Boris Luviya

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout