Dernières publications

Ayant opté pour l’Assemblée nationale, après sa brillante élection aux législatives nationales de décembre 2018, dans la circonscription électorale de Kabongo, le Professeur Célestin Musao Kalombo Mbuyu, il y a peu Secrétaire général académique à l’Université de Kinshasa, a quitté le comité de gestion de la colline inspirée tête haute.

Très réclamé par la haute crème intellectuelle de cette alma mater, le nouveau Rapporteur de la Chambre basse du Parlement congolais laisse inconsolés les centaines des milliers d’étudiants ainsi que les membres du comité de gestion qui n’ont de cesse d’admirer son excellence dans la gestion des ressources humaines et sa passion pour un enseignement digne.

Il aura rendu des loyaux services à la colline inspirée chère à Luc Gillon, de 2015 à 2019. Et ce, en Gestionnaire patenté et passionné. Le Professeur Célestin Musao Kalombo Mbuyu, c’est de lui qu’il s’agit, a cédé son fauteuil de Secrétaire général à l’Université de Kinshasa, comme bon nombre d’anciens ministres et mandataires publics, afin de servir la communauté nationale, à l’hémicycle de la Chambre basse du Parlement. Incurable homme de rigueur et de discipline, ce Notable du Haut-Lomami s’en va du comité de gestion de cette alma mater blanc comme neige, laissant derrière lui une communauté estudiantine dans la surprise générale. De la faculté de médecine à la faculté des sciences, polytechniques, lettres et sciences humaines, pour ne pas citer la faculté des sciences politiques et administratives, les sciences agronomiques, pétrole et gaz, pharmacie, psychologie jusqu’à la faculté de droit, les corps estudiantin et professoral de l’Université de Kinshasa n’ont pas cru en la fin du mandat de celui qu’ils appellent affectueusement Prof. Musao.

Défenseur des intérêts des étudiants et du social de ses collègues professeurs, l’élu de Kabongo aura gagné le pari d’inscrire son nom dans les annales de l’histoire de l’Université de Kinshasa, en ayant assumé valablement ses responsabilités à la satisfaction du personnel administratif, de la communauté estudiantine, des corps académique et scientifique. Professeur à vie, il va de soi qu’il ne ménagera aucun effort pour laisser mieux qu’hier, une empreinte indélébile dans ses nouvelles tâches de Porte-parole de l’Assemblée Nationale.

Jacques Kitengie

 

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout