Autant leur leader et Notable, l’Honorable Lobo Kasongo Symphorien est flatté, autant ses frères et sœurs qui sont rangés derrière son leadership éclairé sont aux anges de la manière dont le fils du Sphinx de Limete, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo conduit le pays, depuis son accession au sommet de l’Etat, le 24 janvier 2019.

D’abord, la réhabilitation en cours de la route nationale n°2. Ensuite, le bac affecté à la redoutable rivière Lomami, dans son tronçon qui va de la cité de Tshofa à Lubao. Mais, aussi et surtout le nouveau vent de l’Etat de droit tant réclamé qui semble être désormais au rendez-vous.

Au vu d’innombrables signaux forts émis par le nouveau Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, depuis son avènement triomphal à la tête des institutions congolaises, les filles et fils de la jeune province de Lomami ne sont pas restés indifférents envers leur frère de sang et cinquième Président de la République. Du territoire de Katanda à la ville de Kabinda, chef-lieu de cette jeune province issue du démembrement du Kasaï-Oriental, en passant par Tshofa jusqu’au territoire de Lubao, les messages retentissent, telle la pluie, pour saluer la vision du successeur de Kabila venu de l’opposition radicale, le très aimé Fatshi dans la Lomami.

En effet, depuis plusieurs décennies, la route nationale n°2 par exemple était tout à fait impraticable, aussi bien à vélo, à moto que par véhicule. Le démarrage des travaux de réhabilitation de cette route, il y a peu, a été d’office un motif de joie immense pour ces compatriotes du territoire national. Des années durant, à en croire plusieurs coupures de presse, Lobo Kasongo Symphorien, parce que c’est de lui qu’il s’agit, n’avait de cesse de lever sa voix pour interpeller les autorités du pays quant à l’enclavement de sa province natale et son fief. Aujourd’hui, ce cri d’alarme qui était jusque-là un rêve est devenu une réalité. D’où, non seulement ce ouf de soulagement des congolais de cette province, mais aussi et surtout leur soutien tous azimuts au Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, tout en réitérant leur appui indéfectible à leur mentor, l’Honorable Lobo Kasongo.

Il faut dire que la fin de l’impunité engagée dans le programme d’urgence du nouveau Président de la République demeure, en outre, une piste indispensable qui caractérise le satisfecit de ces compatriotes de la Lomami. Pour beaucoup, en tout état de cause, les closes de la réunion interinstitutionnelle valent leur pesant d’or, notamment en ce qu’elles perlent de la suspension du Sénat, à cause du taux intolérable de corruption, ainsi que du report sine die de l’élection des Gouverneurs. Dans sa plaidoirie, pour ce qui le concerne, il faut dire que l’Honorable Lobo Kasongo est pour la suppression pure et simple de Chambre du Sénat qu’il considère être de trop.

Jacques Kitengie

Les plus lus