C’est une avancée significative et applicable pour une bonne gouvernance financière au sein de la Res Publica. Tenez ! Il appert que l’avènement de la technologie a apporté beaucoup de bienfaits notamment, dans les secteurs publics et privés.

Evidemment, n’eût été les efforts conjugués par le Ministre des Finances, Henri Yav Mulang, le projet d’interfaçage des régies financières, à travers la mise sur pied du logiciel ISYS-REGIES, n’aurait certainement pas eu lieu. Car, dans la matinée du lundi 29 octobre dernier, au salon rouge de l’immeuble du Gouvernement, le Coordonateur du Comité Technique de suivi des Réformes, a, au cours d’une cérémonie solennelle, présenté officiellement le logiciel ISYS-REGIES, ayant pour but principal d’apporter l’ingénierie et l’infrastructure informatiques nécessaires à la fiabilisation et à la consolidation du circuit de collecte des recettes publiques.

Sous l’œil vigilant du Ministre des Finances, Henri Yav Mulang, et du Vice- Gouverneur de la Banque Centrale du Congo, le Coordonateur du CTR, ensemble avec son équipe technique, ont présenté le bien-fondé de cet outil informatique, dont la mise en œuvre va permettre de fluidifier, réduire les délais de traitement d’informations, de fournir les outils décisionnels et d’améliorer la transparence. Pendant cette grande cérémonie, l’équipe technique du CTR, a fait montre, au bas mot, des avantages qu’offre ledit logiciel. Qu’à cela ne tienne, le champ d’actions de cette application s’étend dans des régies financières, en passant par la Direction Générale des Impôts (DGI), la Direction Générale des Douanes et Accises(DGDA), et la Direction Générale des Recettes Administratives, Judiciaires, Domaniales et des Participants (DGRAD) aux services impliqués dans le processus de mobilisation des recettes.

A en croire le Coordonateur du Comité Technique de suivi et Evaluation des Réformes, la même logique va s’étendre notamment, dans les banques commerciales, la BCC, la Direction du Trésor et de l’Ordonnancement (DTO), la Direction de la comptabilité Publique. Ce fonctionnement de la chaîne de la recette repose sur une infrastructure de circulation des données et des logiciels sous-tendant toutes les phases de la procédure de gestion de la recette. Il s’agit particulièrement de réseau d’échange des données financières de l’Etat.

Il convient de signaler, à cette occasion, la présence du Vice-gouverneur de la BCC, du représentant de l’ambassade de France, ainsi que du Ministre Henri Yav Mulang. La mise sur pied de cet outil informatique a été rendue possible grâce aux efforts des partenaires financiers de tous, a fait savoir Koffi Kwam, 2ème sous président de l’ACR.

Zoom sur ISYS-REGIES

C’est une application qui apporte trois innovations essentielles dans la gestion de la recette publique. L’Isys-régies offre plusieurs avantages, contrairement au système actuel, a élucidé d’entrée de jeu, l’exécuteur du projet. Ce logiciel informatique lancé officiellement par le Ministre des Finances, Henri Yav Mulang, permet d’automatiser la procédure de perception, c’est-à-dire, l’encaissement par les banques, le reversement à la BCC et la comptabilisation dans le compte général du Trésor. Cette application va aboutir à la dématérialisation de la procédure d’apurement grâce aux flux informatiques des recettes perçues qu’elle procure aux régies financières. Comme si cela ne suffisait-il pas, ledit logiciel propose également au Ministère des Finances, et à ses services DTO, plus de transparence sur les informations des recettes, encore plus fiables, et sur la trésorerie de l’Etat en temps réel.

Encouragement du Ministre

Le Responsable des Finances Congolaises, n’a pas manqué d’émettre son vœu en cette occasion. Pour sa part, il estime que l’interfaçage des régies financières est un processus qui consiste à mettre en place la chaîne de la recette, en relevant le niveau informatique des régies financières et en favorisant l’échange des données financières de l’Etat. « Son ambition est de mettre en œuvre des projets informatiques de grande envergure pour une inclusion financière de l’Etat et réaliser une urbanisation du système d’information financière sur toute l’étendue du territoriale national», a insisté Henri Yav Mulang. Avant de renchérir en ces termes : « ce projet-phare du Gouvernement exige l’implication et l’appropriation de tous pour une mobilisation accrue des recettes internes et contribuer au développement du pays », a-t-il conclu, complètement la cérémonie du lancement officiel du Logiciel Isys-régies.

Merdi Bosengele

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout