Les femmes députées et sénatrices de toutes tendances politiques confondues ont témoigné jeudi leur soutien à la candidature de l’honorable Jeanine Mabunda Lioko au perchoir de l’assemblée nationale dans une déclaration parvenue vendredi à l’ACP.

Selon l’honorable Geneviève Inagosi, l’homme et la femme doivent nécessairement travailler la main dans la main pour s’assurer de l’impact sur les avancées significatives des droits de la femme en RDC.
Pour ces femmes parlementaires, la propulsion d’une femme à la tête de la chambre basse marquera d’une pierre blanche la longue lutte pour la participation équitable et paritaire des femmes aux postes de prise de décisions. Elles soutiennent la candidature de l’honorable Mabunda, puisqu’à travers elle, la femme congolaise pourra enfin obtenir gain de cause.
Selon la source, une fois élue à la tête de cette institution, la femme sera comme deuxième personnalité du pays et cette élection constituera un apport substantiel à l’image moderne de la RDC dans le concert des Nations. Elles ont lancé un appel pour le soutien massif, hommes, femmes, jeunes et vieux à cette première candidature féminine de très haut niveau, a renseigné la source.

Jeanine Mabunda, le choix du FCC
Jeanine Mabunda a indiqué jeudi face aux femmes des médias dans la salle de spectacle «Show buzz» que le choix porté sur sa modeste personne par l’autorité Morale du Front Commun pour le Congo (FCC) n’a pas seulement tenu compte du genre mais aussi de la compétence. «J’ai réussi à faire preuve de compétence lors de mes nombreuses nominations, d’abord dans des postes ministériels, ensuite à la tête du Fonds pour la promotion de l’industrie (FPI), en tant que conseillère du Chef de l’Etat en matière des violences sexuelles sans oublier mon travail en tant que députée nationale», a-t-elle rappelé.
Elle a rassuré les femmes des médias, «je ne serai pas meilleure que mes prédécesseurs mais je promets de donner le meilleur de moi-même à travers un travail de qualité, dans ma perception des choses, j’aime bien que les œuvres parlent à ma place. Que me collègues députés me fassent confiance et ils ne seront pas déçus». En tant que femme, Mme Mabunda promet de s’impliquer dans la lutte contre l’impunité et sera toujours à l’écoute des autres, sans discrimination de sexe ni de couleurs politiques.

ACP

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout