L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social va finalement débuter, dans les jours qui viennent, les travaux d’auditions de ses Députés provinciaux soupçonnés de corruption. L’annonce a été faite par le Secrétaire général adjoint de ce parti, Augustin Kabuya, au cours d’une sortie médiatique sur la Radio Top Congo, le mardi 26 mars.

 Il a indiqué, de ce fait, qu’une commission ad hoc sera mise en place au sein du parti, à l’issue d’une réunion extraordinaire élargie aux fédéraux et à toutes les structures de base du parti qui pourrait se tenir au cours de cette semaine.

Le SGA du parti présidentiel a précisé que la mission de cette commission va consister à auditionner les Députés provinciaux soupçonnés d’avoir bénéficié des pots-de-vin et donnera la chance à ces derniers de pouvoir s’exprimer concernant ce dossier à rebondissement. Toutefois, Kabuya Tshilumba a laissé entendre que sa famille politique détient tout éclairage que les élus provinciaux avaient mordu à l’hameçon de la corruption. « Je tiens à préciser une chose : ‘’nous étions bien éclairés par un fils-maison, un Député provincial, Me Peter Kazadi qui était dans la salle le jour des élections sénatoriales et qui a vécu comment est- ce que la corruption était organisée à ciel ouvert’’, a-t-il lâché. Avant d’ajouter que : « Nous avons décidé de donner la chance aux uns et aux autres de pouvoir s’exprimer sur ce dossier de la corruption ». S’agissant des polémiques autour de l’alignement des candidats sénateurs qui ne feraient pas partie de l’Udps, Kabuya Augustin a affirmé que ces candidats étaient bel et bien membres de son parti. Il a, en outre, soutenu qu’il n’y a pas eu des moutons noirs sur la liste, encore moins des mercenaires, contrairement à la désinformation enregistrée ces derniers temps sur les réseaux sociaux.

Dans tous les cas, il a tenu à informer l’opinion tant nationale qu’internationale que le parti avait aligné, dans la ville de Kinshasa, les candidats ci-après : Eteni Longondo, Secrétaire Général adjoint du parti en charge des finances ; le docteur Nsiala, membre de l’exécutif du parti ; Kalonji Kansebu ; Eugénie Tshika wa Mulumba, ancien membre du comité national. Celle-ci fait partie des Députés nationaux qui avaient suivi scrupuleusement le mot d’ordre donné par Feu Docteur Etienne Tshisekedi, de ne pas siéger au Parlement lors de la législature de 2011 et en dernière position, Me Jacquemain Shabani, le Secrétaire Général honoraire de l’Udps. Il est l’actuel président de la Commission Electorale Permanente CEP/UDPS. Il s’était retiré de la course à la veille, afin de maximiser la chance de ses collègues du parti.

Gaston Kisanga

Les plus lus